J’ai vu le film-docu « Et je choisis de vivre »

facebook

Dimanche soir je suis allée voir le film-docu « Et je choisis de vivre » en avant première, au cinéma Lumière à L’Union (31).

C’est un film que j’attendais avec impatience. J’avais pris le train en route en découvrant le projet et vraiment j’en avait été attiré.

 

Explications :

Et je choisis de vivre est un projet de film documentaire qui nous invite à traverser avec douceur et sincérité l’épreuve de la perte d’un enfant. Vivre cette expérience, c’est aller à la rencontre de cet élan de vie plus fort que la mort.

 

Synopsis :

70 min – Réalisé par Nans Thomassey et Damien Boyer
Numéro Visa CNC 2019001394 – Code distributeur associé 4886 – ORAWA

« Quand on perd son père ou sa mère on est orpheline, quand on perd son conjoint on est veuve mais quand on perd son enfant, il n’y a plus de mots »

À tout juste 30 ans, Amande perd son enfant. Pour se reconstruire, elle entreprend alors un parcours initiatique dans la Drôme, accompagnée de son ami réalisateur, Nans Thomassey. Ensemble, et sous l’œil de la caméra, ils partent à la rencontre d’hommes et de femmes qui ont, comme Amande, vécu la perte d’un enfant.

De cette quête de sens naît Et je choisis de vivreun film sur le deuil, à la fois sensible, émouvant et rempli d’espoir.

 

Bande annonce

 

Origine du projet :

Après l’enterrement de Gaspar, rien ne semble pouvoir empêcher Amande d’être engloutie par ce vide qui s’ouvre devant elle. Pour se libérer du désespoir qui les submerge, Amande et Guillaume, son compagnon, s’engagent dans une marche. Aussitôt, une chaîne d’amitié et de partage se forge avec ceux qui ont éprouvé la même indicible douleur.

Pour Amande, naît alors une idée de film qui pourrait être vu par le plus grand nombre afin d’apporter des clés et des témoignages porteurs d’espoir. Elle en parle à son ami d’enfance Nans Thomassey (Nus et Culottés – Série TV France 5) qui commence à écrire un scénario, enthousiasmé par l’idée.

Convaincu de l’importance du sujet, Nans commence à contacter différents producteurs mais se heurte très rapidement à la réticence que suscite la mort, un sujet tabou et peu créateur d’audience dans une société qui cherche à dissimuler la faiblesse et la douleur. Nans se rapproche alors de son ami Damien Boyer, producteur, qui accepte de se lancer dans l’aventure…  Le film qu’ils vont réaliser ensemble permettra au public de se mettre dans les pas d’Amande et de progresser avec elle dans la libération.

Pour récolter des fonds, l’équipe entame un tour de France et présente son film lors de 15 conférences « Deuil et renaissance ». L’engouement est au rendez-vous puisque près de 1 500 personnes y participent.

En parallèle, l’opération de financement participatif qu’ils ont organisée est un véritable succès : elle devient la 2e plus grosse levée de fonds en ligne (plus de 2 000 donateurs) pour un film après celle du film Demain

 

Les réalisateurs :

  • Nans Thomassey : je l’avais déjà vu dans « Nus et culottés« . Si tu connais pas je te conseille cette émission, vraiment sympa, où Nans et son ami partent nus comme des vers avec un fou projet en tête à chaque fois et ils doivent se débrouiller pour le faire sans dépenser d’argent (don ou travail), tout en se faisant habiller… J’ai découvert donc Nans avec cette émission et je l’ai trouvé très humain. Il est l’ami d’Amande et ce projet qu’il met en place avec elle est un véritable cadeau.
  • Damien Boyer : je l’ai rencontré après la diffusion du film, il était présent pour le débat. Très humain également une chouette personne.

 

Le prochain projet :

C’est une plateforme internet d’aide pour le deuil qui sera lancée en même temps que la sortie officielle du film début juin : https://www.mieux-traverser-le-deuil.fr/
Hâte de voir tout ça car vraiment c’est d’utilité publique.

 

Ce que j’en ai pensé :

Ce film est très touchant, forcément. Comme c’est encore à vif pour moi, je t’avoue que j’ai pleuré quasiment tout le long. Mais j’ai aussi souri et ri. Cette randonnée à travers la nature est apaisante. On y entend le bruit de l’eau et les feuilles descendre doucement la rivière, les somptueuses couleurs de l’automne, les paysages magnifiques… Amande va faire différentes rencontres, comme par exemple avec un thérapeute, Christophe Fauré, (j’ai eu aussi l’occasion de voir une conférence en vidéo et j’aime beaucoup son discours, vrai, déculpabilisant, tourné vers l’espoir… quelqu’un que j’aurai aimé rencontrer quand j’étais au plus bas, et pourquoi pas même maintenant), des personnes ou familles ayant vécu le deuil d’un enfant chacune à leur manière et qui en ont ressorti une force de vie, un choix de vie et nous le raconter.
J’ai donc beaucoup aimé, c’est passé vite et j’aurai aimé en voir plus. Mais bon, le film aurait été super long ^^. Ceci dit, Damien a dit que des morceaux du film coupés ou plus longs seront mis en ligne 🙂
Enfin, un film qui parle du deuil, notamment d’un tout petit, fallait oser. Il va résonner pour toutes les mam’anges comme moi, tous les parents endeuillés et leurs proches mais pas seulement.
Je vous le recommande donc et j’ai plein d’espoir aussi pour le site internet dédié au deuil.
Les maîtres mots : bienveillance, empathie, écoute, voir le positif de la vie, se reconnecter avec soi-même, accueillir les émotions, enlever la culpabilité lors de moments de bonheur, espoir

Tu trouveras toutes les projections ici. S’il n’y en a pas près de chez toi, tu peux aider en devenant ambassadeur et organiser une projection ici.

Bon visionnage et n’hésite pas à venir en parler ici (en commentaire) et sur la page Facebook 😉 (sous ce post)

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s