0

La fausse couche

Les vacances passaient et rien n’arrivait. Je me voyais déjà contacter le gynéco en disant que rien ne s’était passé.
J’avais bien eu de légères pertes brunes sur 2 jours mais qui s’étaient arrêtées une semaine, puis repris.
Et enfin, hier, fin de matinée, les règles arrivent.
Quelque part soulagée, si ça peut m’éviter une hospitalisation, que ça vienne naturellement.
Et puis le soir, d’un coup, je me sens me vider. Je pars une première fois aux WC, je dois me changer de vêtements. Je perds pas mal de sang avec caillots.
Un peu plus tard, idem, sauf que là je sens que quelque chose d’assez conséquent (plus que des caillots) est tombé. Je file aux WC et dans ma culotte, je vois un tout petit placenta, de la taille d’un abricot environ (je pense qu’il a continué à se développer alors que bébé lui non pourtant). Le gynéco qui disait que je ne m’apercevrai de rien…hum. Ça colle plutôt avec les témoignages que j’avais eu, bref.
Je regardais ce placenta. Comme il n’était pas tombé dans les WC et que je l’avais devant mes yeux, je me voyais pas l’y jeter. Du coup, je l’ai récupéré et je l’ai enterré dans le jardin avec ma maman au pied du cerisier.

Après ça, je n’ai plus eu d’hémorragie. Une fois le placenta sorti c’était comme des règles classiques.

Demain, en rentrant de vacances, j’enverrai donc à mon gynéco un message pour le tenir au courant. Il me programmera une écho, en espérant qu’il ne reste rien et que tout soit bien parti…

Bien sûr qu’après 2 IMG, c’est très différent comme sentiment, mais cela reste une épreuve difficile, encore plus quand on attend un bébé espoir.

Encore un espoir qui s’envole…

Je me demande ce qui va bien pouvoir nous tomber sur le nez la prochaine fois 😦

Publicités