2

Fini les couches pour TiChou !

TiChou va avoir 3 ans le 1er septembre et va faire sa première rentrée… déjà OMG que s’est passé vite. Et pour aller à l’école il ne faut plus de couches.

Vers 18-20 mois, pour que ça fasse parti de la maison, j’avais acheté 2 pots Ikea basique et 2 urinoirs (maison à étage). Les urinoirs ne servent pas finalement ou une fois ou 2 à la douche.

lilla-pot-enfant-vert__0169226_PE322979_S4

Ce fût un jeu au début qui a passé. On lui proposait quand même avant le bain mais après sa période de « jeu » c’était niet. Moi qui m’était dit, vu son jeu, que je m’en occuperai l’été ben loupé il ne voulait plus. Bon pas grave il n’avait pas encore 2 ans. Mais je m’étais posé la question si du coup je ne l’avait pas assez écouté, si j’avais pas loupé le coche…bref tant pis. Il s’avère que beaucoup d’enfants peuvent s’y intéresser vers 2 ans par mimétisme. Certains s’y mettront et pour d’autres ça restera un jeu.

Et du coup, pendant 1 an, rien. Il n’était pas motivé, on ne le pressait pas, c’est pas grave hein.

Et puis, à l’approche de l’été, je me suis dit que je tenterai la culotte.
Pourquoi? Parce que je le sentais prêt mais un peu feignasse ^^
Y a plusieurs « écoles » pour « l’apprentissage de la propreté ». Certains vont mettre l’enfant sur le pot en « attendant que ça vienne », des fois ils repèrent le moment. Nos parents et avant faisaient comme ça. D’autres, te diront que c’est une acquisition, pas un apprentissage et qu’il faut attendre que l’enfant demande. Enfin, il y a ceux qui tentent l’apprentissage et l’accompagnement : la culotte et on propose.

Avec tout ça il faut surtout te faire ta propre idée et écouter ton enfant car TOI tu sais, tu ressens, tu le connais.

Pour moi, TiChou n’était absolument pas gêné de faire ses besoins dans sa couche (lavable ou jetable). Il me disait et repartait jouer. Pour moi il était tout à fait capable mais s’en foutait royalement (je te parle de mon ressentis).

J’ai donc annoncé à TiChou « bientôt les vacances mon chéri ! on essayera de ne plus mettre de couches hein ». Ravi d’être en vacances j’avais le sourire de TiChou.

J’ai la chance d’avoir les vacances scolaires et donc du temps pour que mon « projet » se fasse en continu (oui parce qu’à la crèche ils s’emmerdent pas avec faut dire ce qui est).
J’ai préféré tenter comme ça, plutôt que d’attendre si jamais il se décide, ou pas et d’avoir la pression à la rentrée. Je préférai qu’on fasse ça tranquillement tous les 2, sans pression.

Le premier jour il s’est fait dessus surtout et quelque fois pot. Deuxième jour un peu moins mais quand en sortie j’ai mis des culottes d’apprentissage lavables il a fait dedans. J’en ai donc pas remis, bilan : on s’en est pas servi ou très très peu.
Très concentré sur ses jeux ou autre il n’y pensait pas, sinon il demandait.
Troisième jour, j’ai plus aidé, plus proposé pour l’y faire penser 0 accident.
Les autres jours niquel, pas d’accident et de lui même il a demandé.

Du coup, j’ai acheté un réducteur de wc. Après avoir lu quelques avis, et visuels, mon choix s’est porté sur le Kiddyloo de Thermobaby. J’ai pu l’avoir en soldes sur cdiscount.

J’ai choisi le blanc, passe partout. On le reçoit démonté mais c’est pas compliqué. On l’installe, il se plie, très pratique.

Le plus conquis c’était TiChou. Au rdc, au revoir le pot, trop fier d’aller sur les wc et se servir seul en papier wc…

37045796_10216611591903559_6454917816721080320_n

Photo pas très nette mais tu devine TiChou ravi. Au début (et encore un peu maintenant mais il s’améliore) il fallait l’aider à baisser et remonter la culotte. Il y monte, s’installe et s’y plaît. Les poignets sont pratiques pour l’enfant. Le seul inconvénient c’est que quand on l’enlève pour nous, il faut penser à le remettre.

Le caca, il s’est un peu retenu au début mais avec un peu d’accompagnement et d’explications ça n’a pas duré. Ca s’est réglé avant que je reçoive les livres de circonstance commandés « Le grand voyage de monsieur caca » (qui parle de la formation du caca après manger et son expulsion) et « Le nouveau voyage de monsieur caca » (qui explique ce que devient le caca après la chasse d’eau). Il est très attentif à leur lecture et les aime bien. En même temps et même édition (400 coups) j’ai acheté « L’épopée de dame crotte de nez » mais pour d’autres raisons ^^

resizepicture

Pour les siestes et la nuit, au départ j’ai laissé la couche. puis, plusieurs fois d’affilé elles ont été sèches. Les 2 premières nuit où il a géré, il m’a demande vers 4-5h du matin (aïe ça pique) puis, il y est allé seul au réveil (ouf). J’appréhendais un peu quand on était pas chez nous « tu es sûr TiChou pas de couche? ou tu en veux une? » et du coup on en mettait une mais en fait tout allait bien. Juste 1 accident durant une sieste sinon RAS.

Je déclare donc TiChou officiellement continent (oué « propre » c’est bof, il n’était pas « sale » avant ^^) 🙂

Fini les couches !

Mouarf il est où mon bébé….

0

Crash test : couche lavable duo brite Bummis

Après le test de la BBD, celui de la Bummis duo Brite, un équivalent, système identique.

La Bummis est composée d’une culotte à goussets et d’un insert. L’insert est plus épais que celui de la BBD. Il se pressionne d’un côté de la culotte. On a le choix entre 2 matières contre bébé : naturel ou avec effet au sec.

Une doublure de nuit existe pour compléter l’absorption.

la culotte existe en 2 taille, 1 (4-9 kg) et 2 (9-16 kg)

Description

duo-brite-features

Place aux photos !

IMG-20160411-01121

IMG-20160411-01124

IMG-20160411-01122

IMG-20160411-01123

IMG-20160411-01126

IMG-20160411-01128

Test

Même conditions de test que la BBD, mise au même moment le matin, prévue pour un test de 4h.

 

Mon avis

La culotte est fine, petit cul.

Après, franchement, je préfère la BBD, j’ai pas trop aimé celle-ci, pour plusieurs raisons.

Déjà pour l’ajustement. On préfère à velcros, mais à pressions je gère quand même hein. La BBD avec pressions a une rangé. Là y en a 2. Ce qui peut être bien pour régler cuisses et ventre séparément, mais là, les 2 rangées ne sot pas assez bien espacées. Donc pas trop d’intérêt.

La culotte me paraît petite pour aller jusqu’à 16 kg, à voir. Là j’avais réduis d’une rangée.

Juste en dessous des ailettes, le biais n’est pas tendu ou élastiqué, je crains la fuite.

Bingo ! Au bout de 3h j’ai dû changer TiChou car il commençait à être humide à cet endroit là.

Niveau coloris on repassera, pas très funky. On en trouve bien un ou 2 sympas mais faut acheter hors France.

Son prix est assez élevé. Compte environ 20€ pour la culotte (2 tailles), 15€ pour l’insert (2 tailles). BBD c’est environ 19€ la culotte (1 seule taille), 5,50€ ou 6,50€ l’insert selon la matière (3 tailles). 35€ la couche complète chez Bummis, moins de 25€ chez BBD. Si on part du principe qu’il faudrait 6 culottes pour bien tourner et 12-18 inserts (2-3 inserts par culottes) cela ferait :

  • Bummis 6 culottes taille 1 + 6 culottes taille 2 soit 240€. Plus les inserts entre 360 et 540€. Soit entre 600 et 780€ le pack jusqu’à la propreté
  • BBD 6 culottes taille unique soit 114€, entre 198€ et 297€ pour les 3 tailles d’inserts en microfibre ou entre 234€ et 351€ pour les 3 tailles d’inserts en chanvre. Ce qui ferait un pack complet de la naissance à la propreté entre 348€ et 465€ selon si 12 ou 18 inserts par taille et la matière.

La BBD est donc bien moins chère. BBD fabriquée aux USA et la Bummis au Canada.

J’ai pas compté la nuit ni doublure dans mon calcul, c’est juste la base. La culotte Bummis, en 2 tailles, seraient peut être plus adaptée sur un petit bébé, à voir.

Bref t’aura compris, on est pas fan…

Et toi, t’as aimé?

0

Test de la culotte 100% laine vierge ADRIEN de Bel et Lou

TiChou est testeur chez Bel et Lou (on est super content). Les vêtements sont beaux, bien conçus, agréables pour le porteur qui est à l’aise (ça c’est important), chics et oeko-tex (et ça tu sais c’est important pour nous).

Bel et Lou c’est une équipe de 2 personnes Clémentine et Cindy, des copinautes. Je connais Clem depuis très longtemps, Cindy depuis quelques temps. Des filles très sympas, passionnées de ce qu’elles fonts. Voici leurs histoires….

 

*** L’HISTOIRE de BEL et LOU ***

 

* Moi c’est Clémentine (Clem’) J’ai découvert « Jea’s Fabric » quand mon dernier bébé (Maël) avait quelques semaines.

Un vrai coup de cœur pour cette marque qui proposait des vêtements oeko-tex/bio, évolutifs, confortables, et cousus main en France.

À partir de ce moment, mon bébé a été essentiellement habillé par Cindy. Des petits bijoux de l’artisanat français qui lorsqu’ils deviennent trop petits pour Maël continuent de ravir les bébés des amies et de la famille, ainsi que leurs mamans.

Au fil des commandes, et après avoir testé et largement approuvé le super travail de qualité, j’ai demandé à Cindy des choses plus dans le style vestimentaire que j’affectionne et que je ne trouvais nul part. Ce style? Chic, classique… On trouve ce genre de vêtements dans le commerce lambda il est vrai, oui MAIS jamais en alliant l’évolutif, l’oeko-tex et le cousu main en France.

J’ai donc fait quelques « jolis » dessins à Cindy de ce que je voudrais pour Maël, c’est à ce moment que ma couturière préférée m’a révélé qu’il s’agissait là du style qu’elle aimait également pour elle et ses enfants.

S’en est suivi de longues heures de discussions et le projet Bel et Lou a pris naissance à la fin de l’été 2015!

Tous les choix de modèles, tissus, la validation ou non des prototypes, tout est pensé en duo. Nous avons l’aide aussi de « nos » mamans testeuses et leurs bébés.
Ensuite de façon plus individuelle, Cindy s’occupe de tout ce qui est confection (avec de supers machines, de la machine à coudre à la recouvreuse en passant par la surjeteuse….), visuels… Et de mon côté, les calculs, administratif, et bientôt la gestion des commandes et des envois.

Depuis que j’ai une dizaine d’années je crochète et tricote (avec une nette préférence pour le crochet quand même), et nous avons donc souhaité vous proposer également quelques confections crochetées.

Nous avons d’autres projets futurs pour Bel et Lou pour pouvoir vous proposer au fur et à mesure une gamme de choix, de matières, encore plus étendue, encore plus de stock.

 

* (Cindy) Alors pour ma part j’ai commencé à coudre il y a 9 ans. C’est mon mari qui m’a acheté ma 1ere machine à coudre à la base pour faire mes ourlets de pantalon parce que je suis petite LOL.

En regardant sur internet je me suis rendue compte qu’on pouvait faire beaucoup plus que juste des ourlets. J’ai fais des doudous, des capes de bains, des jouets,…… Mais j’ai réellement commencé à coudre des vêtements quand j’attendais Bastien il y a 5 ans.

Tout de suite j’ai eu une affection particulière pour les tissus extensibles dans lesquels Bastien était si bien. C’était méga confort et ça lui permettait de bien bouger. J’avais un groupe à l’époque ou je montrais juste ce que je faisais, ça plaisait beaucoup alors j’ai eu des demandes de la famille et des amies et je faisais pas mal de cadeaux de naissance et anniversaire. Quand Bastien à eu 1 an il a fallu que je travaille, mes amies et ma famille m’ont convaincu de me lancer dans l’aventure Jea’s Fabric !

Faire de sa passion son métier avec en plus la possibilité d’aménager ses horaires pour s’occuper de ses enfants c’est vraiment le pied. Ça a pas été simple de suite il a fallu trouver la bonne organisation, le bon équilibre mais j’y suis arrivée.

Cependant très vite je me suis rendue compte que gérer seule tous les aspects d’une entreprise ça devenait compliqué et c’est là qu’avec Clem on a commencé à discuter du projet. C’était une de mes plus fidèles clientes depuis plusieurs mois déjà et elle me poussait toujours plus loin, ses demandes me faisaient toujours repousser mes limites et j’adorais ça ! Ses idées étaient très proches du style que j’affectionnais pour mes enfants.
Si je cherche bien je dois même encore avoir ses dessins, Clem elle est comme ça quand elle a une idée elle la dessine pour bien me montrer ce qu’elle veut. On en rigole parce que le dessin c’est pas son fort LOL.

On est quasiment toujours super raccord sur ce qu’on aime ou pas, c’est quand même bien pratique.

Une belle complicité s’est installée et je lui fais entièrement confiance pour gérer l’aspect administratif et service client, commande etc….
Elle est extra, elle me prépare même des fiches produit avec le visuel, les couleurs et les quantités par tailles que je dois réaliser !!!
C’est un bonheur de bosser avec elle, on a exactement la même vision sur le futur de l’entreprise et les mêmes valeurs.

La culotte Adrien
La culotte laine Adrien est en 100% laine vierge oeko-tex. Elle ne nécessite pas de lanolisation et est donc efficace dès la première utilisation. Les tours de taille et de cuisses ainsi que les côtés sont crochetés dans une laine plus fine pour plus de confort et d’élasticité.
12916762_534593630044752_3162098735889574920_o
LE TEST
Non seulement on est testeur, enfin TiChou est testeur pardon ^^, mais en plus nous avons l’honneur que la culotte porte le prénom de TiChou 🙂
Petite parenthèse, tous les articles de Clem et Cindy porte un prénom. On les identifie donc facilement.
TiChou fait beaucoup pipi la nuit, normal il tète beaucoup aussi (tétouilleur de compet => pissouilleur de compet). Le matin, la couche est toujours bien trempée. Autant te dire que par-dessus, il lui faut un truc qui fasse sont taff, qui assure, histoire de pas retrouver TiChou tout mouillé.
Ici, on aime la laine, ça tu le sais déjà. Pour toutes ses vertues, respirantes itou et c’est naturel, pas de plastique et le pipi passe pas c’est magique ! Niveau entretien on aère surtout, et de temps en temps on lave, mais pas souvent (bé oui c’est auto-nettoyant avec l’oxygène de l’air, quand je te dis que c’est magique hein).
On a donc reçu une jolie culotte taille M à tester. Déjà, elle est belle. Nan mais c’est important quand même hein. C’est sous le pyj MAIS, on a une chouette culotte. Les finitions sont impeccables, rien à dire.
Je met donc sur TiChou et sa classique qui fait bien 11-12 épaisseurs (épaisse donc) la culotte en question.
La culotte a de très belles finitions (je l’ai déjà dis? ah pardon), bien pensées avec bandes sur le côté, tour de taille et cuisses plus « élastique » qui épouse bien la forme. Bien couvrante et plaquante. Elle a tenue toute la nuit (plus de 12h) sans fuite. Aucune irritation ou frottements
Comme tu peux le constater, TiChou est très à l’aise et pas du tout gêné dans ses mouvements ^^
10419994_534593690044746_2717917966027278949_n
12418080_534593706711411_8034518240820724025_n
12928388_534593750044740_1199319382371038539_n
(MIAM, quoi c’est naturel maman a dit)
12799422_534593770044738_1171062945463026086_n
12417544_534593793378069_191934551518649595_n
12961577_534593813378067_6236207344632955981_n
7686_534593833378065_6398235091461699371_n
12919912_534593850044730_365174469820815380_n
Nan mais qui a dit que la laine ça faisait gros cucul hein???? pfff vraiment nawak
Et, là, la fille d’une copinaute qui a testé la taille L
12936691_535240256646756_1144331849020062768_n
12524220_535240226646759_6595358088077027158_n
12931093_535240269980088_7449694275538467348_n
En plus c’est mixte 🙂
Donc pour nous c’est une culotte testée et adoptée, on s’en sers chaque nuit (on en a pas qu’une vu qu’on aime héhé).
Je te recommande donc cette culotte les yeux fermés.
Je te mets le lien Facebook de la boutique pour que tu puisse aller y faire un tour. Il y a un concours chaque mois, de quoi tenter ta chance pour remporter un article de la boutique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

8

Crash Test : couche lavable Best Bottom Diaper

Tu sais que j’aime beaucoup les couches des mamans couseuses, mais bon, faut bien tester le reste aussi :p

J’ai toujours beaucoup entendu du bien de cette BBD (Best Bottom diaper). Alors du coup j’ai testé. Enfin, TiChou a testé 🙂

 

Présentation de la couche !

  • Fabriquée aux USA
  • 2 couches de PUL, doubles goussets, fermeture velcros ou pressions selon les modèles
  • 3 tailles d’inserts S, M et L qui se pressionnent dans la culotte, il existe aussi des boosters, inserts nuit…
  • 3 matières pour les inserts : chanvre/coton bio, microfibre ou bambou (pas trouvé en France). Seul le microfibre a un effet au sec en micropolaire.
  • Indiquée pour un poids de 3 à 14 kg et donc taille unique (réglage avec rangées de pressions devant)
  • Il existe des extendeurs pour gagner en taille
  • Lavage : jusqu’à 60°C, pas de sèche-linge

On reconnait les tailles des inserts grâce à la couleur du fil du surjet

BBStayDryInserts3

 

Le système est très simple :

BB_EasyToUse

 

Et y a des modèles bien sympas (velcros ou pressions) :

bb snap collage

Et encore c’est qu’un aperçu, il en manque.

 

Passons au test !

La culotte en question. J’ai réduis d’une rangée de pressions.

IMG-20160406-01074

Avec un insert microfibre taille M

IMG-20160406-01073

Installation sur TiChou 8,100 kg et 72 cm, petit bidou, beaux cuissots 🙂

IMG-20160406-01075

Petit cul, bon point (admire le cuissot de profil :p )

IMG-20160406-01077

Couche mise à 10h et retirée à 14h avec sieste et crapahutages (oui fallait pousser le crash test hein)

Déjà sache que sur les retours que j’ai eu en couches lavables, seules 2 marques qui font des inserts microfibre ont de bonnes performances : BBD et Hamac. Le reste, à ma connaissance, pas de bons retours.

Donc là j’y allais en confiance.

TiChou fait pas mal pipi, il tète bien et mange aussi 🙂

 

Mon avis :

La bande velcros est pas super souple. Y a pas ce problème avec des pressions mais ici on préfère velcros que veux-tu. C’est plus simple (bon ok ça vieillit moins bien mais même).

J’ai aimé la finesse de la couche, l’installation facile de l’insert et qui tient bien (oué il balade pas quoi).

Une couche qui peut convenir à tous et même la crèche, nounou, papi, mamie…

Au retrait de la couche, insert bien trempé (je t’ai dis que c’était un gros pissouilleur :p ) et même caca ! Moulé maintenant donc pas de test de caca de bébé allaité en bonne et dûe forme (dommage mouahahahahahaha). Je t’ai pas mis une photo hein, on sait jamais si tu mange devant ton PC ^^. T’as la chance de pas avoir l’odeur en tout cas. Pas de fuite mais le biais commençait à être humide. Selon le temps de port donc, la quantité de pipi, mettre l’absorbant en fonction (bon 4h spas mal là hein). Je n’ai pas mis la culotte en réutilisation pour cette raison, et aussi, parce que je trouve que le pipi de TiChou sent fort ^^

En tout cas testée et approuvée. C’est une couche que je confirai quand TiChou sera gardé.

C’est une couche qu’on peut mettre la nuit avec l’absorbant approprié. Bon perso je teste pas. Déjà qu’en classique + culotte laine c’est bien blindé le matin, j’ai peur de la mega fuite ^^.

 

Conclusion :

C’est une couche que je conseille et recommande. Pour plusieurs raisons

  • son efficacité
  • sa facilité d’utilisation
  • son prix (c’est raisonnable je trouve et c’est pas made in China)
  • la qualité
  • elle est recherchée et se revend très bien d’occasion (critère important à prendre en compte)

 

Bon spas tout ça mais je vais me chercher quelques culottes et inserts pour la crèche moua 🙂

 

2

Tests couches lavables taille M

Je te fais un petit bilan des couches taille M. Rassure-toi, on y est encore, et sûrement pour un petit moment je pense, mais on a nos prefs donc je peux déjà t’en parler 😉

Ce que je peux dire déjà, c’est qu’ici, seules les TE2 PUL et TE3 fonctionnent bien (sauf quelques rares exceptions). J’ai donc mis en vente ce qui ne convenait pas ici (couches avec intérieur micropolaire ou minky).

Tu te souviens, en taille S je te disais que j’aimais bien les gDiapers et beaucoup beaucoup les Hamac.

Ben les Hamac, on en est revenu :/

Qu’est-ce qui s’est passé?

Alors déjà, j’ai dû arrêter la taille S plus tôt que prévu, parce que le hamac de la couche était limite au-dessus du zizi devant et limite raie des fesses derrière (limite en rise comme on dit). Ce qui entraînait des fuites de pipi par devant (pour cause de zizi se faisant la malle) ou caca débordant sur le haut de la culotte (pas plus haut ouf ^^). Sur les conseils de l’équipe Hamac (au top en passant), je suis passée plus tôt en taille M donc. Et tout se passait bien. Jusqu’à ce que TiChou gigote de plus en plus (oui j’ai un vrai asticot). TiChou est un bébé long et fin et à la taille on a toujours été serré au max. A chaque change, je retrouvais les ailettes qui étaient descendues, le tissus de devant qui était rentré à l’intérieur avec la bande scratch frottant et irritant son petit bidou :/ et fuites bien sûr. Pas possible de continuer ainsi. Surtout que TiChou devait aller un peu en crèche occasionnellement (on me le prend en lavables!), je ne pouvais pas leur présenter ça, impossible ! Il faut un modèle simple ET fiable. J’ai réfléchis et pris la décision de revendre les tailles M et L mais de garder les tailles XS et S qui nous ont beaucoup plu. Il fallait faire un choix, je ne pouvais pas garder toutes mes couches ^^ (aïe aïe aïe le budget).

Les gDiapers ça taille très bien, pas de problème du même genre, Choco Lagon également. Juste en ce moment, je sais pas pourquoi, il m’arrive d’avoir une petite fuite par le haut, à creuser donc. Vu qu’il y a une manip à faire en la mettant (scratchs dos, vérifier le biais du liner, vérifier que le liner n’est pas sous l’élastique dans le dos…) je ne les donne pas pour la crèche à mettre (mais toutefois il peut arriver avec).

Montauban-20160111-00792

IMG-20160202-00833

IMG-20160202-00834

 

Nos prefs donc ce sont les TE2 PUL, et surtout, les Dalaudy (modèle Decolight). Il est mega dommage (oui oui) que cette maman couseuse ait fermé, parce que les couches sont superbes. Elle avait beaucoup de talent. Il faudra que je t’en montre avec des mises en scène sur notre page Facebook ! A la crèche je leur propose celles-ci, celles avec fermeture scratchs devant en rechange (il m’arrive de l’y laisser avec une fermeture côtés mais pas en rechange). Elles sont fiables et faciles à mettre.

Admire une avec déco « toute simple » 🙂

Montauban-20151220-00760

une un peu plus travaillée

Montauban-20151207-00724

Montauban-20151207-00725

avec mise en scène

IMG-20151211-00733

IMG-20151211-00734

une qui me tenait à coeur

Montauban-20151209-00729

Montauban-20151209-00730

En TE2 j’ai aussi une Madine Lana avec des Bisounours, une Poussin de Léana (dernier modèle, taille M, bientôt juste en rise), quelques couches australiennes. En TE3, 2 Cinderelle.

J’ai une amie qui elle tourne chez elle et chez la nounou en couches Best Bottom diapers et qui aime beaucoup (couches industrielles très bien appréciées par beaucoup de mamans).

 

Et la nuit?

Alors, tu le sais, je kiffe grave la laine. Mais j’avoue que depuis quelque temps, il est en culotte PUL Blueberry Coverall. Parce que déjà une couche de nuit ça a une certaine épaisseur, alors avec de la laine épaisse aussi… j’aime moyen du coup. Faudra pte que je teste d’autres choses en laine, à suivre. Et puis aussi, le caca de bébé allaité qui s’échappe de la couche pour s’installer dans la culotte… comment dire… c’est pénible à nettoyer.

Et scoop, j’ai mis nos Feti’i en vente. Alors elles sont bien absorbantes itou, ça rien à redire, mais niveau finitions ça m’a pas donné envie de les garder, de pas tester autre chose. Je m’explique. Les couches sont trèèèèèèsss souples, les froufrous aussi et sont tantôt dedans, tantôt dehors (cuisses et dos). Du coup, non seulement ça n’arrête pas les selles de bébé allaité, mais en plus, ça marque TiChou :/ L’insert à plier en 2 et le booster se pressionnent dedans, tenir tout ça pour mettre la couche avec TiChou qui gigote beaucoup (oui un asticot)…. pfiiooouuuuu vala ^^

Je vais tester une Christelleandco de nuit jte dirai 🙂

Pour moi, (c’est que mon avis hein) la couche de nuit idéale est une classique à poche (comme ça on y glisse les inserts dedans et ça bouge plus, plus facile à installer, à préparer, impec pour papa), coupe retournée (sans froufrous aux cuisses, pour bien retenir le caca liquide) et fermeture devant (scratchs c’est plus simple, mais j’ai peur que sur ce type de couche, ça ne vieillisse pas bien, donc pressions).

Dans le commerce, on trouve les lulu dodo et dodo bambou de Lulu nature qui sont bien (ok, je sais, avec froufrous :/ ). En couche identique qui ne se trouve plus actuellement car boutique fermée, y a les Marsupilanuit de MiniQ et MarsupiO.

Je crois que sa couche idéale, on se la fait faire chez une maman couseuse, car je n’ai pas trouvé exactement ce que je souhaite parmi les couches industrielles.

A suivre…

 

 

 

 

 

0

Tests couches lavables taille S

Nous voilà en taille M, je te fais donc un petit bilan des couches tailles S.

Nous sommes en 100% lavables et ça se passe bien, je teste, revends, garde pour BB2…

J’ai pas fais beaucoup de photos, c’est pas toujours simple avec un bébé, et on a pas toujours de quoi prendre une photo sous la main et, des fois, bébé râle ^^

Je te mets quelques photos en vrac et je t’explique 😉

TE2

Montauban-20150930-00593

Montauban-20151001-00598

Montauban-20151001-00600

Montauban-20151001-00601

IMG-20151002-00603

Montauban-20151113-00689

TE3

Montauban-20151021-00639

Rousset-20151012-00616

Montauban-20150923-00574

Couche classique + culotte en laine (nuit)

Rousset-20151017-00631

Montauban-20151021-00645

Nos prefs 

Clairement les TE3 Hamac ou gDiapers, et en numéro 1 Hamac. Ici c’est LE système facile, pratique, économique, petit cul, sans fuite itou. Toujours avec insert Hamac chanvre/coton bio. D’ailleurs j’ai dû compléter notre stock de Hamac, encore plus de couleurs ! 🙂

Comme j’aime aussi les superbes couches, n’oublions pas celles des mamans couseuses, mais pas toutes les couches conviennent…

Ce qui va

A part les TE3 donc, les TE2 intérieur PUL. Bubble Dream, Madine Lana, Dalaudy testées et approuvées ici.

Ce qui ne va pas

Les TE2 intérieur micropolaire ou minky, fuite (sauf l’Australienne Fe Fi Fo Bum ci dessous)

TS

On a pas testé à cette fourchette de taille les TE1 (j’en ai qu’à poche).

Et la nuit?

Toujours en couches classiques mais on a pu tester la laine (bébé moins riquiqui donc ça fait moins gros) et on kiffe ! Je n’ai même pas encore utilisé de culotte PUL du coup. En couche, on préfère les Feti’i : souples, douces et bien absorbantes. Elles tiennent toutes la nuit. Mon seul regret, c’est d’en avoir pris que 3 dans chaque taille. Encore ça va, on a un sèche-linge, mais faut pas louper sa lessive de couches. Je te conseille de prendre un pack de 5 pour être tranquille. En culotte, on aime Wool up (mini => cf photo avec culotte laine verte), la mienne (oui oui j’en ai fais moi même cf articles créas au crochet) et les petites laines de Josy c’est sympa aussi. J’ai pas de photo portée mais le petit cul est personnalisable :

12167312_742521959181446_143029610_n

Choupinou n’est-ce pas 🙂

En vacances

J’ai testé les couches lavables en vacances. Bon, chez ma maman…avec une machine à laver ^^ Mais vacances quand même avec organisation itou. Et j’avais pris les TE3 ! Ca sèche vite donc impeccable. Sans sèche-linge faut prévoir un nombre d’inserts suffisant mais j’étais déjà équipé comme si. J’avais pris des lingettes jetables bio par contre, pour une facilité de gestion.

 

Bilan

0 jetables, on s’en félicite, même en sortie, week-end et vacances.

On est toujours ravis, on trouve pas ça compliqué.

C’est beeeeeeaaaaaauuuu 🙂

0

Tests couches lavables taille XS

Je te l’avais promis, le voilà, l’article sur mes tests en couches lavables taille XS. On est actuellement en taille S depuis ses 4 kg environ.

Je précise que ces tests et avis sont personnels, ça donne une idée mais l’expérience et les goûts sont propres à chacun bien sûr.

J’ai commencé mes tests à la sortie de la maternité, voulant ainsi éviter le méconium dans les couches lavables. En attendant on était en jetables Naty. Petit Chou pesait dans les 2,9 kg environ.

Pour la journée, j’ai préféré les TE3, clairement. C’est facile à mettre, avec des scratchs (je trouve ça plus facile) et pas de fuite. Mes favorites : les tiny de gDiapers et les Hamac XS (Hamac Paris).

Petit Chou en Tiny :

11058398_10207374109932283_8017999489696501596_n

Mini cul, facile à mettre malgré la fermeture derrière. Les bodys taille naissance passent impec dessous. Il était à l’aise et pas de marques.

Petit Chou en hamac XS :

Montauban-20150909-00540

P1050175

Sur la première photo, j’ai pas bien mis. Avec le coup de main c’est mieux, comme sur la 2ème photo. Idem mini cul et les fringues taille naissance passent sans problème dessus.

Au départ, j’ai préféré, les tiny, vu que je n’arrivais pas bien à avoir le résultat voulu en hamac (ça me paraissait large à l’entrejambe). Et puis, après manip, j’ai préféré les Hamac. Pour les mettre c’est « presque » comme une jetable.

En absorbant (insert), la préférence va pour les inserts Hamac chanvre/coton bio à 100%. Ils tiennent bien et longtemps, le top !

Ce sont 2 marques que j’ai conservé pour un futur bébé 😉

J’ai juste était un peu embêtée pour les tailles. Heureusement que dès 3 kg j’ai pu mettre les gDiapers taille S car vers 3,5 kg (pte un poil plus, avant les 4 kg quoi) les Hamac XS me paraissaient très juste en rise (longueur qui va du pubis jusqu’en haut de la raie des fesses) et les S encore trop grandes. C’est mon ressentit. Je précise qu’en XS j’ai des anciens modèles avec coutures devant et en S sans (les sans coutures devant taillent plus grand).

J’ai testé une TE1, une Grovia newborn

ti_12-4b40be7

J’en avais pris qu’une vraiment par curiosité, pour tester. Désolé je n’ai pas de photos portées, des fois c’est compliqué d’en prendre une facilement, ou c’est au change qu’on s’aperçoit qu’on a oublié l’appareil photo ou le téléphone ^^

J’avais juste rajouté dedans un petit booster avec effet au sec vu que dedans c’est tout en coton et j’avais lu qu’en absorption c’était vite limite (pas voulu tenter le diable). Petit cul rebondi, ça fait un peu plus gros qu’une TE3 mais ça reste raisonnable. J’ai pas eu de fuite.

Par contre, ça confirme mon ressenti, je n’aime pas le système TE1 insert cousu. Déjà pour l’entretien. Je lave les inserts à 60°C et les culottes à 40°C avec le reste du linge et là c’est pas possible, ça me dérange. Et puis avec le système TE3, on peut réutiliser la culotte, là c’est pas possible. Il faut tout changer à chaque fois et donc en acheter plus.

En TE2 j’ai testé uniquement des Petits piments (taille S mais équivaut à une taille XS standard)

Montauban-20150908-00539

Vraiment tout petit cul, couche sympa, colorée, pas de fuite. Je les revends, pas parce que je n’ai pas aimé, mais parce que je préfère les couches avec des scratchs pour cette taille du moins.

Pour la nuit, c’était plus compliqué. Petit Chou fait beaucoup pipi et je ne le changeais pas à chaque tétée (ouh je vais me faire lyncher ^^, mais je voudrai bien t’y voir toi avec la tête dans le cul :p ). Au tout début les Thirsties tenaient et très vite cela n’a plus été le cas (mais bon, à la base elles ne sont pas prévues pour tenir la nuit). Sinon c’était mes préférées, elles  se mettent très facilement et font mini cul.

J’ai testé quelques classiques qui n’ont pas tenues

Montauban-20150907-00535

Montauban-20150909-00544

Niveau culottes mes préférées ont été les Thirsties (les Blueberry mini coverall me paraissaient plus grandes et larges)

Montauban-20150909-00545

J’ai testé la laine mais en XS j’ai pas adhéré, trop gros à mon goût (depuis on aime bien)

Montauban-20150907-00536

Ce qui a tenu toute la nuit, ce sont les classiques mini Demain Propre. L’entreprise est fermée, cela se trouve très difficilement. J’ai de la chance qu’une copinaute veuille bien m’en vendre quelques unes avec insert d’origine.

Voici à quoi ça ressemble (photo emprunté au blog « Les aventures de Petite bête »)

minisCouchesDemainPropre

Mini cul avec une culotte Thirsties et ça tenait très bien. Arrivés à 4 kg il a fallu changer. Pas que la couche n’allait plus, mais c’est qu’elle ne tenait plus.

Bilan :

On a pas tout testé, pas possible. Mais pour le prochain bébé j’ai conservé : les Hamac xs, les tiny de gDiapers, les classiques et culottes Thirsties et les classiques mini Demain Propre.

0

Les couches lavables, petite explication avant les tests

Avant de te faire un topo de mes tests couches lavables (en XS déjà vu qu’on les a rangé), je vais faire un ti tour d’horizon de la couche lavable, alias CL, pour les noob 🙂

Avant, les couches lavables c’était un lange à mettre dans une culotte en plastique, le truc pas fashion qui donnait pas envie et ça se lavait comme ça :

couche-lavable

Aujourd’hui c’est plus ça. Les langes dans les culottes ça existe toujours hein, mais y a de jolies culottes. Je vais y venir. Mais surtout, on a des machines à laver ! et même des sèche-linge aussi pour les chanceuses (comme moi ^^).

L’entretien n’est donc plus le même, il est simplifié. Et les couches? Elles sont beaucoup jolies, colorées, fashion, voire même, de collection ! (oui oui jte jure). Voici notre petite collection ici. Elle évolue car on test, revend, garde…

Pourquoi j’ai fais ce choix?

  • A cause de tous les produits nocifs contenus dans les couches jetables (non bio). Je vais pas en faire la liste, tu l’as trouve aisément sur le net. Il y a, entre autre, des perturbateurs endocriniens, alors si on peut éviter, on évite direct sur les fesses de bébé.
  • Pour l’écologie. Tu vas dire « oué mais tu lave tes couches, tu utilise de l’eau… c’est pas plus écolo de d’utiliser des couches jetables ». Sache, qu’en cherchant un peu sur le net tu apprendra que pour fabriquer une couche jetable, il faut énormément de papier (bois donc), d’eau, beaucoup plus que ce que je pourrais utiliser pour laver mes couches lavables. Et une couche jetable (non bio) met environ 500 ans pour se dégrader, on les retrouve dans les décharges (non ça ne disparaît pas après que les éboueurs soient passés, malheureusement.
  • Economique : oui on s’équipe pour moins cher, on réutilise pour les autres enfants, on revend 🙂

1525555_10204259651752775_6345146345562492827_n

Bref, si tu es une noob de la CL et que tu veux te renseigner, tu vas tomber sur des trucs du genre TE1, TE2, TE3, insert, booster… Souvent, là tu es déjà perdu… Je vais essayer de t’aider un peu sur les différents systèmes de CL qui existent et le lexique. C’est parti !

Le système classique + culotte/shorty de protection

Une couche classique, c’est une couche avec que de l’absorbant, pas de partie imperméable. Il faut donc rajouter par-dessus, une protection, culotte ou shorty en PUL (polyuréthane) ou en laine. C’est un système très efficace la nuit (avec des classiques de nuit) mais certaines utilisatrices aiment aussi de jour (avec des classiques de jour, plus fines).

dscf1644-476dbcf

Couches classiques et culottes (les 2 du bas)

Le système culotte + insert ou langes prépliés ou à plier ou à nouer

On se rapproche de « l’ancien système », il suffit de mettre un insert ou lange dans la culotte. Si celle ci n’est pas souillée on peut la réutiliser. C’est un système très économique. Celui où on pose l’insert dans la culotte est très simple, celui du lange à nouer peut paraître plus fastidieux mais convient très bien à certaines.

images

Exemples de marques :

– classique : calinouche, p’tits dessous, lulu nature, feti’i, petits piments, Motherease, Piwapee, Doujan, thristies…

– Culotte/shorty de protection PUL : blueberry coverall, lulu nature, calinouche, Bummis, popolini, Motherease, thirsties…

– langes prépliés : bambino mio, blueberry, popolini, thristies…

– Lange à nouer : disana, doujan, storchenkinder…

– Laine : Cro’chou, les petites laines de josy, aux aiguilles magiques, Manymonths, disana, popolini, storchenkinder…

TE1 insert cousu

C’est une couche intégrale dont l’utilisation ressemble à une jetable. L’insert est cousu à la couche, rien à faire. L’avantage c’est la facilité d’utilisation, l’inconvénient c’est que tout est cousu ensemble donc le temps de séchage peut être plus long que d’autres couches, elles ne passent pas au sèche-linge (à cause du PUL de la couche), il en faut une à chaque change.

Exemples de marques TE1 insert cousu : tots bots, bumgenius, Grovia aio, itti bitti aio, thristies…

easyfit-interieur

TE1 à poche

Ici l’insert se met dans une poche dans la couche. Une fois celle-ci prête, elle se met comme une jetable. Par rapport à la TE1 insert cousu, l’avantage et que l’insert se retire de la poche.

Exemples de marques TE1 à poche : wee notion, so easy de p’tits dessous, mamans couseuses, Applecheeks…

face-interne-d-une-couche-lavable-te1-à-poche

TE2

C’est une couche avec un insert à pressionner à l’intérieur (ou à poser quelquefois). L’intérieur de la culotte est en micropolaire ou minky (effet au sec) ou direct en PUL (la différence avec la culotte des classiques c’est que la culotte des TE2 est en générale plus échancrée et qu’une couche classique ne rentre pas dedans, n’est pas entièrement recouverte). La couche peut être réutilisée si elle n’a pas été souillée, encore plus si l’intérieur est en PUL.

Exemple de marques :

– TE2 : maman couseuses, POP in, itti bitti, Grovia, Motherease

– TE2 PUL : mamans couseuses, best bottom diapers, demain propre, bébé culotté (qu’on classe dans les TE3 pour le côté hybride), Flip….

bestbottomsai2

close-interieur

TE3

C’est une couche dites « hybride » en 3 parties : une culotte (en coton par exemple ou autre), une partie imperméable détachable ou non de la culotte (dit hamac, liner, poche) et d’une partie absorbante avec un insert soit lavable, soit jetable. Système économique car si le hamac n’est pas souillé on peut réutiliser (ou si que pipi => aération entre 2 changes) et si la culotte et le hamac sont détachable, si le hamac est souillé mais pas la culotte, celle ci peut être réutilisée.

Exemple de marques TE3 : gDiapers, Hamac Paris, choco lagon et autres mamans couseuses

gdiaper-undone

mode_emploiHAMAC_sept2012_web

Culottes d’apprentissage

Elles s’enfilent debout, sont conçues pour l’apprentissage de la propreté ou pour les bébés qui ne veulent plus s’allonger pour le change. Attention 2 types : celles qui absorbent un petit accident et celles qui peuvent absorber plus (bien se renseigner avant).

Exemple de marques culottes d’apprentissage : grovia, doujan, flip, best bottom diapers, Hamac Paris, IMSE VIMSE…

lilinappy-best-bottom-diaper-couches-lavables-pack-culotte-d-apprentissage-+-3-inserts-best-bottom-diaper-314

Insert/booster = partie absorbante. L’insert est la partie principale, se plie en 2 dans le sens de la longueur ou en 3 dans le sens de la largeur, ou est en un seul « morceau ». C’est le plus « volumineux » (par rapport au booster hein, imagine pas le gros truc). Le booster c’est un complément à ajouter pour augmenter l’absorption. Il est plus petit, d’une seule pièce.

Maman couseuse : les CL sont fabriquées soit industriellement, soit par des personnes en petite entreprise ou auto-entreprenariat, ce sont des mamans couseuses.

Et là tu te dis, mais alors que choisir??? Ce qu’il faut savoir, c’est que chacune a ses préférences en fonction de l’utilisation, sa vie, son bébé… Il faut donc tester pour être fixé. La règle d’or : ne jamais acheter tout un lot de CL sans avoir tester avant ! Le mieux c’est d’acheter quelques modèles ou louer, tester et après acheter en lot ce qui convient 🙂

Je conseillerai de regarder de près la composition et la provenance des couches, c’est important. Il est aussi plus facile de revendre ce qui est recherché.

Si tu as des questions, n’hésite pas, c’est pas évident, surtout au début. Si tu as besoin de conseils aussi 😉

Prochainement, place aux tests !

4

Petites choses au crochet pour bébé

J’ai débuté le crochet fin 2014, poussé par une copinaute qui m’avait gentiment envoyé des crochets et une pelote (d’acrylique) pour m’entraîner.

J’ai débuté par une écharpe pour moi en laine vierge certifiée oeko-tex, puis je me suis lancée pour quelques créas pour le futur bébé.

Une couverture 100% laine vierge/alpaga certifiée oeko-tex thème marin (Nepal de Drops)

DSCF1716

Je n’ai pas utilisé de patron ni de tuto. J’ai fais des mailles chaînettes pour arriver à la largeur voulue et crocheté jusqu’à la longueur voulue. J’ai crocheté en brides simples et changé de couleur à chaque rang. A refaire, je ferai tous les 2 rangs, ça évite de couper le fil et de faire un nœud à chaque changement. Une fois le rectangle terminé, j’ai fais un rang de brides simples en bleu marine tout autour et le point coquillage pour une finition sympa. J’ai ensuite posé un appliqué ancre (pas simple à faire en freestyle pour que ça ressemble à quelque chose) et fais passer un ruban rouge dans les brides. Elle mesure environ 80 cm x 120 cm, parfaite pour landau…

Avec les reste de laine, un bonnet et des chaussons converses

DSCF1763

DSCF1765

Etant donné que je comprends rien aux patrons, je me sers de vidéos explicatives sur Youtube. ca aide beaucoup de voir et de suivre en même temps je trouve. Pour les converses, la vidéo était en espagnol mais cela ne m’a pas gêné on comprend quand même bien. J’ai juste rajouté un pompon sur le bonnet pour être raccord avec la couverture. Je trouve que le bonnet est long, tant pis, il ira longtemps, on retroussera. Pour les converse, je suis moyennement satisfaite du résultat, à voir porté ce que ça donne.

Culottes/shorty de protection pour couches lavables 100% laine vierge certifiée oeko-tex (Eskimo de Drops)

les tailles XS

XS abeille

XS bleue circus

Les tailles S

S jaune-noir

S bleue

Les tailles M/L

ML chococino

ML circus

Les culottes/shorty ont été réalisées à l’aide d’un patron partagé sur le groupe Facebook « De nos mains pour nos lutins ». Les tailles XS sont faites avec des reste de laine. Elles serviront par dessus des couches classiques lavables pour la nuit.

Voilà voilà, et depuis ça, plus rien ^^ je laisse Mémé Koala tricoter des petits vêtements pour Baby Koala (paletot, brassières, gilets, chaussons….) en laine Baby Merinos de Drops, laine 100% merinos certifiée oeko-tex. Je te montrerai ça dès que je recevrai tout (patrons pris sur le net).

4

Les serviettes hygiéniques lavables et la cup (et un bref sur les lingettes démaquillantes et coussinets d’allaitement)

Tu te doute bien que si je veux que Baby Koala porte des couches lavables, c’est par conviction, mais aussi, que je moi aussi j’ai testé le lavable :p

Pas en ce moment, bien sûr, mais c’est quelque chose que j’ai adopté depuis 2012. Donc ça fait un moment.

Les serviettes hygiéniques lavables

J’ai d’abord testé les serviettes hygiéniques lavables (alias SHL pour les habituées) puisque, à la base, j’étais plutôt serviettes, utilisant les tampons uniquement lors de baignade ou sport.

J’ai commencé par les Fuzzi Bunz et j’ai bien aimé. C’est doux, confortable. Fixation sous la culotte avec une pression. On peut les plier et ça ressemble à une jetable. Elles sont composées d’une épaisseur de PUL (imperméable), d’une ou 2 épaisseurs de microfibre absorbante (2 épaisseurs pour la version nuit) et, sur le dessus, d’une face en micropolaire, pour l’effet au sec. Elles existent en 3 tailles : 17 cm pour le protège-slip, 21 cm pour flux régulier et 26 cm pour flux super ou la nuit. Elles sont vendus en lot de 3, avec une de chaque taille. J’ai un lot, rouge, un vert et un bleu. C’est mimi les marguerites 🙂 J’ai utilisé cette marque uniquement en journée, ayant un flux abondant. Pour la nuit je préfère plus long et plus couvrant.

fuzzibunz-menstrual-pads

Pour la nuit, je cherchais quelque chose d’un peu plus long, et j’ai alors acheté un lot de Pink Daisy (de Blueberry, même marque que les couches lavables). 2 versions sont proposés : coton bio ou stay dry. Voulant profiter d’un effet au sec, j’avais choisi la version stay dry. Fermeture avec une pression sous la culotte et également pliable pour le transport. Elles sont composées d’une épaisseur de PUL imperméable, de 2 épaisseurs de microfibre absorbante et une face effet au sec (pour la version stay dry donc). Elles sont vendues à l’unité et existent en 3 tailles : S 20 cm, M 26,5 cm et L 33 cm de long. Dans mon cas je voulais quelque chose de long pour le nuit. J’avais donc choisi 3 SHL de 33 cm (imprimé vache ^^). Alors concrètement, c’est long. Mais impec et tranquille toute la nuit, super confort, on se pose pas de question.

41pZDzAc4gL._SY355_

J’en ai eu aussi d’une « maman couseuse » qui a fermé depuis, que j’aimais bien, sûr mesure. Par contre finitions bof bof niveau couture, mais cela n’a pas gêné à l’usage. Pour cause de PUL défectueux (plus imperméable), j’ai dû les jeter 😦

Les miennes ! Ben oui, j’en ai fais moi même aussi ! Je me suis basée sur la forme des Pink Daisy, qui est top, et j’en ai fais de moins longue, pour un usage de journée, flux abondant. Patron maison donc. Elles font 28 cm de long et sont composées d’une épaisseur de PUL imperméable, de 2 épaisseurs de microfibre et d’une épaisseurs de velours de coton rouge tout doux. Je me suis fournie en tissus chez Arbrinic, où l’ont trouve des tissus exprès pour couches lavables. C’est pas pour m’envoyer des fleurs mais elles sont top, mimi, je les aime. Ca fait parti de mes premières cousettes (lingettes lavables pour le faire la main d’abord) donc faut être indulgent ^^

423512_3453192049859_318596012_n  424159_3453192529871_1288876160_n  428989_3453192289865_436433438_n  419289_3453191369842_1114850134_n

Pour après l’accouchement, j’ai complété mon stock par 6 SHL maxi de la marque Mamidea (Ecofit maxi menstrual pads) en coton bio, de couleur noire. Il me semble que c’était vendu en lot de 2 (ou 3, je sais plus). C’est entouré de coton bio, y a toujours une épaisseur de PUL imperméable, et là, en absorbant on a du bambou. Test plus tard donc.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Alors niveau usage, entretien, itou…. A l’usage ça se met comme une jetable. Mais niveau confort, ça n’a rien à voir. PLUS JAMAIS je ne reviendrai sur du jetable dans lequel au final on transpire… Pour l’épaisseur, en général c’est pareil qu’une jetable et pour les plus épaisses on a peut être 2 mm en plus, pas énorme pour du confort. Je précise que cela ne se voit pas quand on vous regarde les fesses ^^ Niveau entretien, après usage je rince. Alors oui, la première fois ça fait bizarre, mais on s’y fait, cela ne m’a pas écœuré. Avec le temps, je préfère les laisser sécher avant de stocker. Alors ça sèche dans la salle de bain, mais cela ne gêne en rien M. Koala ! Une fois sèchent je les stocke dans une poubelle à battant salle de bain trouvée chez le géant suédois. Je coince dans le couvercle une lingette lavable sur laquelle j’ai mis quelques gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé, ou lavande (que je préfère). Une fois la période des règles terminées, je lave tout avec le reste du linge et je les mets à sécher sur l’étendoir. Une fois sèchent, je les plie et les range dans une boîte. Et C’EST TOUT !

Lingettes démaquillantes lavables

Je fais un bref passage sur les lingettes démaquillantes, vu que je me maquille que dans de grandes occasions. Même utilisation que des cotons jetables démaquillants ! (et même taille) Une fois utilisés je les mets dans un filet de lavage (oué parce qu’à retrouver dans la machine c’est un peu pénible) en machine avec le reste du linge, puis au sèche-linge et enfin, je les range dans ma pochette à maquillage, super simple.

La coupelle menstruelle ou la cup

Avant, j’utilisais des tampons pour la baignade et pour le sport. Psychologiquement, je prenais que des minis, les autres me paraissant gros ^^. Sauf que pour le sport c’était la galère avec mon flux abondant !  Exemple lors de match de handball : mettre un tampon à la maison, le changer avant le match, le changer à la mi-temps (vite vite), après la douche, le changer ou passer sur une serviette. Bref la misère. Je suis passer à la cup grâce à une amie, déjà équipée, qui en avait gagné une à un concours de la marque Lunacopine. Elle m’en a fait profiter, super sympa. Pour être aider dans son choix (marque, taille) on trouve des tests sur le net comme celui-ci. Dans mon cas, même sans enfant, plus de 30 ans, flux abondant et sport, la taille 2 de la Lunacopine m’a été conseillé. C’est en silicone médical. Plus d’explication ici. J’ai reçu une cup de couleur rose avec son sachet en tissus violet, très girly ^^ (y a plusieurs coloris). Mais comment ça se met???? Explications ici (j’utilise la méthode 1). N’étant pas forcément sûre de moi, je la mets et l’enlève dans la baignoire. Elle est assez souple et ne gêne pas, on ne la sens pas, même pendant le sport ! (et au handball on saute itou). Pour une journée de travail peinard, je la mets le matin, et je l’ôte le soir dans la douche. Le pied ! Pas embêtée de la journée, pas de fuite (si gros flux je mets un protège-slip, au cas où). Je suis conquise donc, même si, évidemment, au moment de la vider, c’est pas très glam, mais c’est naturel hein 😉 Pour l’entretien, avant l’arrivée des règles, elle passe un tour en casserole, 5 min dans de l’eau en ébullition. Ensuite, après chaque utilisation elle est rincée et lavée avec du savon (type savon de Marseille). C’est c’est tout ! Ultra-simple, confort, durable et moderne !

3lunacopines  lunacopine-taille1et2

Les coussinets d’allaitement lavables

J’ai un lot de la marque Popolini et 3 lots de la marque B’bies à tester.

N900-washable nursing pads 6 pack

Avec tout ça, on réduit les déchets de manière importante 😉

C’est également économique ! Certes, on investit pour s’équiper (environ 100€ pour les SHL, cup offerte, environ 30€ pour des coussinets lavables achetés en déstockage ou vente privée, des disques démaquillants offerts lors d’une commande de couches lavables), mais après on est tranquille. Cela fait 3 ans que je n’achète plus de serviettes hygiéniques jetables, ni de tampons, je n’achète jamais de coton démaquillant et je n’achèterai pas de coussinets d’allaitement jetables. A vos calculs 😉