5

Grand crash test de la couche jetable bio

Il s’en est passé du temps depuis que j’ai annoncé cet article. Mais ça a été long pour avoir toutes les couches et, surtout, les réponses. Et encore, j’aurai aimé avoir plus.

Tu le sais, TiChou est en lavables ou en couches jetables bio. Il n’a JAMAIS eu autre chose pas même les pamprout de la maternité ou de la crèche (EDIT la directrice lui en a mis une y a quelques jours, il a eu 1h… snif) on a fait front, ON EN VEUT PAS !

Pour son fessier délicat, pour notre planète 🙂

Si t’es en 100% jetables, utiliser des jetables bio c’est pas du luxe pour ta planète. Une jetable classique va mettre environ 500 ans à se dégrader alors qu’une jetable bio est composée en grande partie de matières renouvelables et sa fabrication est plus éthique (issu de forêts gérées durablement..). Parce que des jetables, tu vas en jeter….beaucoup. Entre 1 à 2 tonnes selon quand l’enfant est propre et c’est une moyenne.

1082284_614392371935110_2131488031_o

5000+couches_petit

bbecobilanred

Ca donne à réfléchir non?

Ce qu’on a le plus testé, ce sont les Naty, depuis tout petit. Enceinte, j’avais profité de promos sur le net pour acheter un paquet dans chaque taille jusqu’à la taille 4. En dépannage, au cas où.  Ayant un Leclerc près de chez nous, quand le paquet de Naty taille 3 a été terminé, j’avais pris un paquet de Leclerc Bio Mots d’enfants.

Et le reste? Don de copinautes (Bio babby, Pommette bio, Bambo nature, Auchan), échantillons de chez Brindilles (pour Wiona, Moltex et Tidoo), Bébé au naturel nous a beaucoup beaucoup aidé et nous a envoyé des Pingo, sinon Love and Green nous a gentiment envoyé des échantillons et répondu à nos questions, Bambo Nature nous a bien gâté. J’ai aussi écris à des grandes enseignes de supermarché qui ne pouvaient pas envoyer d’échantillons mais certains ont pris le temps de répondre à nos questions (Leclerc, CarrefourAuchan, Intermarché). Merci à toutes ces personnes 🙂

Rentrons dans le vif du sujet !

Quels sont leurs différences? Leurs points communs?

En point commun, elles contiennent toutes un peu de SAP* (qui n’est ni compostable*, ni biodégradable* car  aucun organisme vivant n’est capable de l’assimiler), le gel super absorbant pour améliorer l’absorption en complément de cellulose. Je n’en ai pas trouvé sans. Elles sont sans parfum, non blanchies au chlore, certifiées FSC (forêts gérées durablement). Pour infos, une couche jetable « classique » contient environ 20 à 30 g de SAP contre 3 à 7 g pour une jetable biodégradable.

Leurs différences résident dans leurs compositions, matières utilisées, le pourcentage de matières renouvelables, lieu de fabrication…

Ce qui n’est pas biodégradable : SAP, élastiques et velcros. Certaines marques disent que la couche est compostable, d’autres non, d’autres qu’il faut enlever élastiques et velcros (mais le SAP???). Sur un site revendeur j’ai lu qu’on pouvait séparer le SAP par tamisage (bon courage ^^). Bref c’est pas très clair partout et le conseil est de jeter à la poubelle car le SAP, que devient-il?

Caractéristiques

Bio Babby

bio babby

Tidoo

Composition-Couche tidoo

Moltex

grafik_int_windel_mit_nummerierung

Naty

nature-babycare

Bambo Nature

schema-couche-ecologique-bamboo-nature

Pingo

Schema-couche-pingo

Wiona (marque qui arrête donc juste fin de stock sur les sites de vente)

wiona

Love & Green

Couche-she¦üma-A

Shema-comparatif-C-couche-LG-02-16-011

Seule la couche Wiona a un toucher « plastique » à l’extérieur. Les autres c’est tissé doux.

Les couches Bio Babby, Wiona et Naty (mais tout petit) ont le dos élastiqué.  Les 2 premières sont des couches que j’aurai bien aimé tester avant la diversification avec les cacas de bébé allaités qui remontent dans le dos. Ca m’est arrivé qu’en jetables, jamais en lavables qui sont élastiquées dans le dos. On a eu des Naty mais qui ne retenaient rien (élastique trop petit sans doute).

Je trouve les couches Naty, Tidoo, Love & Green et Bambo nature très souples, Bio babby un peu moins souples et Wiona plus dures.

En supermarché, hormis leur marque, on peut trouver Naty, Love & Green et Bio Babby. Le reste s’achète en ligne. Sur le net, y a quand même souvent des promotions, on y trouve son compte.

Je ne fais pas de comparatif de prix. D’une part, parce que ce n’est pas le but premier de l’article, et puis parce que selon le lieu d’achat (en ligne, supermarché) ou promos, les prix peuvent beaucoup varier. Il faut comparer sur le moment.

Comparatif technique

Dans l’ordre alphabétique, d’abord les grandes marques, ensuite les marques de distributeurs.

tableau-1

Tests

ATTENTION : les résultats de tests (chez moi ou chez toi) dépendent beaucoup de la morphologie du bébé, de la quantité de pipi (s’il tète ou boit beaucoup)… Je te donne mon avis mais il se peut très bien que chez toi se soit différent.

Pour donner un ordre d’idée, au début des tests, TiChou prenais son bain vers 18h30/19h (on met la couche, le pyj..), mangeait vers 19h/19h30 et était couché vers 19h30/20h. Il tètait avant de dormir, puis vers 1h, 5h et avant de se réveiller aux alentours de 8h. Il gardait donc la couche la nuit un peu plus de 12h. Aujourd’hui, idem pour le bain et le dîner, mais se couche aux alentours de 21h. Une tétée vers 5-6h et redodo jusqu’à 8h/8h30. J’ai testé les couches dans les premières conditions, Bambo nature dans les 2.

La Bio Babby a subit un crash test exceptionnel puisque, TiChou avait décidé de faire une grasse mat et s’était rendormi jusqu’à 11h15.

Comme je l’ai précisé au début, celles qu’on a beaucoup testé à la maison ce sont les Naty (1 paquet dans chaque taille), Leclerc (1 paquet taille 3 et quelques couches en taille 4) et ensuite Bambou Nature (la marque nous a envoyé un paquet taille 4 entier). Je sais pas si ça le fait à toutes mais en fin de taille, j’avais des fuites avec Naty, Leclerc et Auchan, qui, en passant à la taille 4, se sont résolus.

On a aimé

Pommette écologique : j’ai bien aimé la souplesse pour ajuster les velcros et ils accrochent du tonnerre ^^. Leur forme permet même une petite superposition.

Bio Babby : la couche en elle même, l’élastique dos

Toutes celles qui ont tenu ^^

On a pas aimé

Wiona : le toucher plastique et le bruit qui va avec quand bébé bouge la nuit. Vu la matière, quand on replie la couche pour la jeter, les scratchs ne tiennent pas, faut bien faire gaffe. La couche n’a pas tenue, bébé mouillé.

Tidoo : testé 2 fois, 2 fois fuites aux cuisses et j’ai retrouvé des billes de gel sur les fesses de bébé donc je retenterai pas.

Si je devais choisir…

Dans celles qui ont tenu bien sûr, je privilégierai, celles fabriquées en France (ou au moins U.E.), celles avec le moins de SAP et le plus de matières renouvelables.

Je peux donner mon avis sur les marques qui ont donné un détail complet de la composition, ce qui n’est donc pas le cas pour Pingo, Bambo Nature, Moltex,  Carrefour, et Auchan.

Je ne compte pas Wiona qui arrête la fabrication.

Made in France on a donc : Tidoo, Bio Babby, Intermarché et Leclerc (ici j’élimine Tidoo pour nous, pour les raisons citées plus haut). Non, les Love & Green ne sont pas fabriquées en France mais en Suisse. Seules leurs lingettes sont fabriquées en France.

% SAP le plus bas : Love & Green, Tidoo et Leclerc.

% le plus élevé de matières renouvelables : Naty, Bio babby, Love & Green et le reste suit de près.

Mon choix donc (dans l’ordre) ! Bio Babby, Leclerc, puis, Love & Green, Naty et le reste qui suit.

* Petit lexique :

Un produit est biodégradable s’il peut être décomposé par des organismes vivants et transformé en humus, sans former de pollution pour la nature, en moins de six mois.

Le compostage est une opération qui consiste à faire fermenter, dans des conditions contrôlées, des déchets organiques dans le but d’obtenir une matière permettant de fertiliser les sols (engrais, humus ou compost).

SAP  : Polyacrylate de sodium. Détails ici

MP : Matières Premières

 

Suite à l’article sur la toxicité des couches parues dans le magasine 60 millions de consommateur, j’ai fais une suite à cet article ici

2

Tests couches lavables taille M

Je te fais un petit bilan des couches taille M. Rassure-toi, on y est encore, et sûrement pour un petit moment je pense, mais on a nos prefs donc je peux déjà t’en parler 😉

Ce que je peux dire déjà, c’est qu’ici, seules les TE2 PUL et TE3 fonctionnent bien (sauf quelques rares exceptions). J’ai donc mis en vente ce qui ne convenait pas ici (couches avec intérieur micropolaire ou minky).

Tu te souviens, en taille S je te disais que j’aimais bien les gDiapers et beaucoup beaucoup les Hamac.

Ben les Hamac, on en est revenu :/

Qu’est-ce qui s’est passé?

Alors déjà, j’ai dû arrêter la taille S plus tôt que prévu, parce que le hamac de la couche était limite au-dessus du zizi devant et limite raie des fesses derrière (limite en rise comme on dit). Ce qui entraînait des fuites de pipi par devant (pour cause de zizi se faisant la malle) ou caca débordant sur le haut de la culotte (pas plus haut ouf ^^). Sur les conseils de l’équipe Hamac (au top en passant), je suis passée plus tôt en taille M donc. Et tout se passait bien. Jusqu’à ce que TiChou gigote de plus en plus (oui j’ai un vrai asticot). TiChou est un bébé long et fin et à la taille on a toujours été serré au max. A chaque change, je retrouvais les ailettes qui étaient descendues, le tissus de devant qui était rentré à l’intérieur avec la bande scratch frottant et irritant son petit bidou :/ et fuites bien sûr. Pas possible de continuer ainsi. Surtout que TiChou devait aller un peu en crèche occasionnellement (on me le prend en lavables!), je ne pouvais pas leur présenter ça, impossible ! Il faut un modèle simple ET fiable. J’ai réfléchis et pris la décision de revendre les tailles M et L mais de garder les tailles XS et S qui nous ont beaucoup plu. Il fallait faire un choix, je ne pouvais pas garder toutes mes couches ^^ (aïe aïe aïe le budget).

Les gDiapers ça taille très bien, pas de problème du même genre, Choco Lagon également. Juste en ce moment, je sais pas pourquoi, il m’arrive d’avoir une petite fuite par le haut, à creuser donc. Vu qu’il y a une manip à faire en la mettant (scratchs dos, vérifier le biais du liner, vérifier que le liner n’est pas sous l’élastique dans le dos…) je ne les donne pas pour la crèche à mettre (mais toutefois il peut arriver avec).

Montauban-20160111-00792

IMG-20160202-00833

IMG-20160202-00834

 

Nos prefs donc ce sont les TE2 PUL, et surtout, les Dalaudy (modèle Decolight). Il est mega dommage (oui oui) que cette maman couseuse ait fermé, parce que les couches sont superbes. Elle avait beaucoup de talent. Il faudra que je t’en montre avec des mises en scène sur notre page Facebook ! A la crèche je leur propose celles-ci, celles avec fermeture scratchs devant en rechange (il m’arrive de l’y laisser avec une fermeture côtés mais pas en rechange). Elles sont fiables et faciles à mettre.

Admire une avec déco « toute simple » 🙂

Montauban-20151220-00760

une un peu plus travaillée

Montauban-20151207-00724

Montauban-20151207-00725

avec mise en scène

IMG-20151211-00733

IMG-20151211-00734

une qui me tenait à coeur

Montauban-20151209-00729

Montauban-20151209-00730

En TE2 j’ai aussi une Madine Lana avec des Bisounours, une Poussin de Léana (dernier modèle, taille M, bientôt juste en rise), quelques couches australiennes. En TE3, 2 Cinderelle.

J’ai une amie qui elle tourne chez elle et chez la nounou en couches Best Bottom diapers et qui aime beaucoup (couches industrielles très bien appréciées par beaucoup de mamans).

 

Et la nuit?

Alors, tu le sais, je kiffe grave la laine. Mais j’avoue que depuis quelque temps, il est en culotte PUL Blueberry Coverall. Parce que déjà une couche de nuit ça a une certaine épaisseur, alors avec de la laine épaisse aussi… j’aime moyen du coup. Faudra pte que je teste d’autres choses en laine, à suivre. Et puis aussi, le caca de bébé allaité qui s’échappe de la couche pour s’installer dans la culotte… comment dire… c’est pénible à nettoyer.

Et scoop, j’ai mis nos Feti’i en vente. Alors elles sont bien absorbantes itou, ça rien à redire, mais niveau finitions ça m’a pas donné envie de les garder, de pas tester autre chose. Je m’explique. Les couches sont trèèèèèèsss souples, les froufrous aussi et sont tantôt dedans, tantôt dehors (cuisses et dos). Du coup, non seulement ça n’arrête pas les selles de bébé allaité, mais en plus, ça marque TiChou :/ L’insert à plier en 2 et le booster se pressionnent dedans, tenir tout ça pour mettre la couche avec TiChou qui gigote beaucoup (oui un asticot)…. pfiiooouuuuu vala ^^

Je vais tester une Christelleandco de nuit jte dirai 🙂

Pour moi, (c’est que mon avis hein) la couche de nuit idéale est une classique à poche (comme ça on y glisse les inserts dedans et ça bouge plus, plus facile à installer, à préparer, impec pour papa), coupe retournée (sans froufrous aux cuisses, pour bien retenir le caca liquide) et fermeture devant (scratchs c’est plus simple, mais j’ai peur que sur ce type de couche, ça ne vieillisse pas bien, donc pressions).

Dans le commerce, on trouve les lulu dodo et dodo bambou de Lulu nature qui sont bien (ok, je sais, avec froufrous :/ ). En couche identique qui ne se trouve plus actuellement car boutique fermée, y a les Marsupilanuit de MiniQ et MarsupiO.

Je crois que sa couche idéale, on se la fait faire chez une maman couseuse, car je n’ai pas trouvé exactement ce que je souhaite parmi les couches industrielles.

A suivre…

 

 

 

 

 

0

Tests couches lavables taille S

Nous voilà en taille M, je te fais donc un petit bilan des couches tailles S.

Nous sommes en 100% lavables et ça se passe bien, je teste, revends, garde pour BB2…

J’ai pas fais beaucoup de photos, c’est pas toujours simple avec un bébé, et on a pas toujours de quoi prendre une photo sous la main et, des fois, bébé râle ^^

Je te mets quelques photos en vrac et je t’explique 😉

TE2

Montauban-20150930-00593

Montauban-20151001-00598

Montauban-20151001-00600

Montauban-20151001-00601

IMG-20151002-00603

Montauban-20151113-00689

TE3

Montauban-20151021-00639

Rousset-20151012-00616

Montauban-20150923-00574

Couche classique + culotte en laine (nuit)

Rousset-20151017-00631

Montauban-20151021-00645

Nos prefs 

Clairement les TE3 Hamac ou gDiapers, et en numéro 1 Hamac. Ici c’est LE système facile, pratique, économique, petit cul, sans fuite itou. Toujours avec insert Hamac chanvre/coton bio. D’ailleurs j’ai dû compléter notre stock de Hamac, encore plus de couleurs ! 🙂

Comme j’aime aussi les superbes couches, n’oublions pas celles des mamans couseuses, mais pas toutes les couches conviennent…

Ce qui va

A part les TE3 donc, les TE2 intérieur PUL. Bubble Dream, Madine Lana, Dalaudy testées et approuvées ici.

Ce qui ne va pas

Les TE2 intérieur micropolaire ou minky, fuite (sauf l’Australienne Fe Fi Fo Bum ci dessous)

TS

On a pas testé à cette fourchette de taille les TE1 (j’en ai qu’à poche).

Et la nuit?

Toujours en couches classiques mais on a pu tester la laine (bébé moins riquiqui donc ça fait moins gros) et on kiffe ! Je n’ai même pas encore utilisé de culotte PUL du coup. En couche, on préfère les Feti’i : souples, douces et bien absorbantes. Elles tiennent toutes la nuit. Mon seul regret, c’est d’en avoir pris que 3 dans chaque taille. Encore ça va, on a un sèche-linge, mais faut pas louper sa lessive de couches. Je te conseille de prendre un pack de 5 pour être tranquille. En culotte, on aime Wool up (mini => cf photo avec culotte laine verte), la mienne (oui oui j’en ai fais moi même cf articles créas au crochet) et les petites laines de Josy c’est sympa aussi. J’ai pas de photo portée mais le petit cul est personnalisable :

12167312_742521959181446_143029610_n

Choupinou n’est-ce pas 🙂

En vacances

J’ai testé les couches lavables en vacances. Bon, chez ma maman…avec une machine à laver ^^ Mais vacances quand même avec organisation itou. Et j’avais pris les TE3 ! Ca sèche vite donc impeccable. Sans sèche-linge faut prévoir un nombre d’inserts suffisant mais j’étais déjà équipé comme si. J’avais pris des lingettes jetables bio par contre, pour une facilité de gestion.

 

Bilan

0 jetables, on s’en félicite, même en sortie, week-end et vacances.

On est toujours ravis, on trouve pas ça compliqué.

C’est beeeeeeaaaaaauuuu 🙂

0

Tests couches lavables taille XS

Je te l’avais promis, le voilà, l’article sur mes tests en couches lavables taille XS. On est actuellement en taille S depuis ses 4 kg environ.

Je précise que ces tests et avis sont personnels, ça donne une idée mais l’expérience et les goûts sont propres à chacun bien sûr.

J’ai commencé mes tests à la sortie de la maternité, voulant ainsi éviter le méconium dans les couches lavables. En attendant on était en jetables Naty. Petit Chou pesait dans les 2,9 kg environ.

Pour la journée, j’ai préféré les TE3, clairement. C’est facile à mettre, avec des scratchs (je trouve ça plus facile) et pas de fuite. Mes favorites : les tiny de gDiapers et les Hamac XS (Hamac Paris).

Petit Chou en Tiny :

11058398_10207374109932283_8017999489696501596_n

Mini cul, facile à mettre malgré la fermeture derrière. Les bodys taille naissance passent impec dessous. Il était à l’aise et pas de marques.

Petit Chou en hamac XS :

Montauban-20150909-00540

P1050175

Sur la première photo, j’ai pas bien mis. Avec le coup de main c’est mieux, comme sur la 2ème photo. Idem mini cul et les fringues taille naissance passent sans problème dessus.

Au départ, j’ai préféré, les tiny, vu que je n’arrivais pas bien à avoir le résultat voulu en hamac (ça me paraissait large à l’entrejambe). Et puis, après manip, j’ai préféré les Hamac. Pour les mettre c’est « presque » comme une jetable.

En absorbant (insert), la préférence va pour les inserts Hamac chanvre/coton bio à 100%. Ils tiennent bien et longtemps, le top !

Ce sont 2 marques que j’ai conservé pour un futur bébé 😉

J’ai juste était un peu embêtée pour les tailles. Heureusement que dès 3 kg j’ai pu mettre les gDiapers taille S car vers 3,5 kg (pte un poil plus, avant les 4 kg quoi) les Hamac XS me paraissaient très juste en rise (longueur qui va du pubis jusqu’en haut de la raie des fesses) et les S encore trop grandes. C’est mon ressentit. Je précise qu’en XS j’ai des anciens modèles avec coutures devant et en S sans (les sans coutures devant taillent plus grand).

J’ai testé une TE1, une Grovia newborn

ti_12-4b40be7

J’en avais pris qu’une vraiment par curiosité, pour tester. Désolé je n’ai pas de photos portées, des fois c’est compliqué d’en prendre une facilement, ou c’est au change qu’on s’aperçoit qu’on a oublié l’appareil photo ou le téléphone ^^

J’avais juste rajouté dedans un petit booster avec effet au sec vu que dedans c’est tout en coton et j’avais lu qu’en absorption c’était vite limite (pas voulu tenter le diable). Petit cul rebondi, ça fait un peu plus gros qu’une TE3 mais ça reste raisonnable. J’ai pas eu de fuite.

Par contre, ça confirme mon ressenti, je n’aime pas le système TE1 insert cousu. Déjà pour l’entretien. Je lave les inserts à 60°C et les culottes à 40°C avec le reste du linge et là c’est pas possible, ça me dérange. Et puis avec le système TE3, on peut réutiliser la culotte, là c’est pas possible. Il faut tout changer à chaque fois et donc en acheter plus.

En TE2 j’ai testé uniquement des Petits piments (taille S mais équivaut à une taille XS standard)

Montauban-20150908-00539

Vraiment tout petit cul, couche sympa, colorée, pas de fuite. Je les revends, pas parce que je n’ai pas aimé, mais parce que je préfère les couches avec des scratchs pour cette taille du moins.

Pour la nuit, c’était plus compliqué. Petit Chou fait beaucoup pipi et je ne le changeais pas à chaque tétée (ouh je vais me faire lyncher ^^, mais je voudrai bien t’y voir toi avec la tête dans le cul :p ). Au tout début les Thirsties tenaient et très vite cela n’a plus été le cas (mais bon, à la base elles ne sont pas prévues pour tenir la nuit). Sinon c’était mes préférées, elles  se mettent très facilement et font mini cul.

J’ai testé quelques classiques qui n’ont pas tenues

Montauban-20150907-00535

Montauban-20150909-00544

Niveau culottes mes préférées ont été les Thirsties (les Blueberry mini coverall me paraissaient plus grandes et larges)

Montauban-20150909-00545

J’ai testé la laine mais en XS j’ai pas adhéré, trop gros à mon goût (depuis on aime bien)

Montauban-20150907-00536

Ce qui a tenu toute la nuit, ce sont les classiques mini Demain Propre. L’entreprise est fermée, cela se trouve très difficilement. J’ai de la chance qu’une copinaute veuille bien m’en vendre quelques unes avec insert d’origine.

Voici à quoi ça ressemble (photo emprunté au blog « Les aventures de Petite bête »)

minisCouchesDemainPropre

Mini cul avec une culotte Thirsties et ça tenait très bien. Arrivés à 4 kg il a fallu changer. Pas que la couche n’allait plus, mais c’est qu’elle ne tenait plus.

Bilan :

On a pas tout testé, pas possible. Mais pour le prochain bébé j’ai conservé : les Hamac xs, les tiny de gDiapers, les classiques et culottes Thirsties et les classiques mini Demain Propre.

0

Kit Eco Net des Tendances d’Emma, presque deux ans après

Aujourd’hui je vais te parler de mon retour sur achat du Kit Eco Net de chez Les Tendances d’Emma.

Comme tu le sais déjà, j’essaye de limiter nos déchets.

Avant, comme beaucoup de gens, on utilisait pas mal l’essuie-tout, et pire, M. Koala, avant de me connaître, était adepte des lingettes nettoyantes et de l’éponge (berk) :/

Un jour, sur un blog, j’ai découvert l’entreprise Les Tendances D’Emma et j’ai trouvé le concept très chouette. Les lingettes sont fabriquées en France par des détenus et un ESAT, belle initiative ! Tu trouvera leurs valeurs et la description des produits (composition, fabrication) ici.

Aussitôt reçu, aussitôt installé dans la cuisine, sous la chaudière, près de la machine à café.

Montauban-20150512-00453

Donc les lingettes, sont dans leur boîte, et quand on en a besoin d’une on se sert. J’ai choisi le kit en bambou couleur.

Alors, je ne dis pas qu’au début ça a été simple… Pour M. Koala surtout je veux dire. J’ai du planquer l’essuie-tout pour qu’il n’ait plus cette fâcheuse habitude à s’en servir. Mais à force, il s’y est fait, c’est devenu une habitude.

On s’en sert pour nettoyer le plan de travail de la cuisine, l’évier, la plaque de cuisson, la table… avec ou sans produits de nettoyage, et des fois elle ressort bien sale (comme quand on nettoie la plaque de cuisson par exemple). Ensuite, on les stocke dans une mini bassine, sur le sèche-linge en attendant le lavage. Elle passe en machine avec le reste du linge ou ici, souvent avec serviettes de toilette, tapis de bain, serviettes de table, torchons… jusqu’à 90°C et aucun problème. Je les passe même au sèche-linge (avant l’arrivée du sèche-linge elles étaient étendues). Et elles ressortent niquel ! Pas tâchées rien ! Nous en sommes totalement satisfait.


Bilan :

– On ne se sert très rarement de l’essuie tout (pour absorber la graisse en cuisine dans une assiette, pour des beignets ou autre) et on a plus le réflexe de l’utiliser au quotidien.

– Plus d’éponge à la maison

– Jamais de lingettes jetables nettoyantes

– Il y a un filet en coton vendu avec mais je ne m’en sers pas, j’aime pas stocker les lingettes mouillées dedans, peur que ça moisisse et de l’abîmer

– Par contre, je ne nettoie pas les WC avec, psychologiquement je peux pas ^^, j’utilise du PQ.


Tu penses bien que Baby Koala utilisera le Kit Eco Chou pour ses petites fesses 😉

Et toi, comment tu fais chez toi?

2

Les serviettes hygiéniques lavables et la cup (et un bref sur les lingettes démaquillantes et coussinets d’allaitement)

Tu te doute bien que si je veux que Baby Koala porte des couches lavables, c’est par conviction, mais aussi, que je moi aussi j’ai testé le lavable :p

Pas en ce moment, bien sûr, mais c’est quelque chose que j’ai adopté depuis 2012. Donc ça fait un moment.

Les serviettes hygiéniques lavables

J’ai d’abord testé les serviettes hygiéniques lavables (alias SHL pour les habituées) puisque, à la base, j’étais plutôt serviettes, utilisant les tampons uniquement lors de baignade ou sport.

J’ai commencé par les Fuzzi Bunz et j’ai bien aimé. C’est doux, confortable. Fixation sous la culotte avec une pression. On peut les plier et ça ressemble à une jetable. Elles sont composées d’une épaisseur de PUL (imperméable), d’une ou 2 épaisseurs de microfibre absorbante (2 épaisseurs pour la version nuit) et, sur le dessus, d’une face en micropolaire, pour l’effet au sec. Elles existent en 3 tailles : 17 cm pour le protège-slip, 21 cm pour flux régulier et 26 cm pour flux super ou la nuit. Elles sont vendus en lot de 3, avec une de chaque taille. J’ai un lot, rouge, un vert et un bleu. C’est mimi les marguerites 🙂 J’ai utilisé cette marque uniquement en journée, ayant un flux abondant. Pour la nuit je préfère plus long et plus couvrant.

fuzzibunz-menstrual-pads

Pour la nuit, je cherchais quelque chose d’un peu plus long, et j’ai alors acheté un lot de Pink Daisy (de Blueberry, même marque que les couches lavables). 2 versions sont proposés : coton bio ou stay dry. Voulant profiter d’un effet au sec, j’avais choisi la version stay dry. Fermeture avec une pression sous la culotte et également pliable pour le transport. Elles sont composées d’une épaisseur de PUL imperméable, de 2 épaisseurs de microfibre absorbante et une face effet au sec (pour la version stay dry donc). Elles sont vendues à l’unité et existent en 3 tailles : S 20 cm, M 26,5 cm et L 33 cm de long. Dans mon cas je voulais quelque chose de long pour le nuit. J’avais donc choisi 3 SHL de 33 cm (imprimé vache ^^). Alors concrètement, c’est long. Mais impec et tranquille toute la nuit, super confort, on se pose pas de question.

41pZDzAc4gL._SY355_

J’en ai eu aussi d’une « maman couseuse » qui a fermé depuis, que j’aimais bien, sûr mesure. Par contre finitions bof bof niveau couture, mais cela n’a pas gêné à l’usage. Pour cause de PUL défectueux (plus imperméable), j’ai dû les jeter 😦

Les miennes ! Ben oui, j’en ai fais moi même aussi ! Je me suis basée sur la forme des Pink Daisy, qui est top, et j’en ai fais de moins longue, pour un usage de journée, flux abondant. Patron maison donc. Elles font 28 cm de long et sont composées d’une épaisseur de PUL imperméable, de 2 épaisseurs de microfibre et d’une épaisseurs de velours de coton rouge tout doux. Je me suis fournie en tissus chez Arbrinic, où l’ont trouve des tissus exprès pour couches lavables. C’est pas pour m’envoyer des fleurs mais elles sont top, mimi, je les aime. Ca fait parti de mes premières cousettes (lingettes lavables pour le faire la main d’abord) donc faut être indulgent ^^

423512_3453192049859_318596012_n  424159_3453192529871_1288876160_n  428989_3453192289865_436433438_n  419289_3453191369842_1114850134_n

Pour après l’accouchement, j’ai complété mon stock par 6 SHL maxi de la marque Mamidea (Ecofit maxi menstrual pads) en coton bio, de couleur noire. Il me semble que c’était vendu en lot de 2 (ou 3, je sais plus). C’est entouré de coton bio, y a toujours une épaisseur de PUL imperméable, et là, en absorbant on a du bambou. Test plus tard donc.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Alors niveau usage, entretien, itou…. A l’usage ça se met comme une jetable. Mais niveau confort, ça n’a rien à voir. PLUS JAMAIS je ne reviendrai sur du jetable dans lequel au final on transpire… Pour l’épaisseur, en général c’est pareil qu’une jetable et pour les plus épaisses on a peut être 2 mm en plus, pas énorme pour du confort. Je précise que cela ne se voit pas quand on vous regarde les fesses ^^ Niveau entretien, après usage je rince. Alors oui, la première fois ça fait bizarre, mais on s’y fait, cela ne m’a pas écœuré. Avec le temps, je préfère les laisser sécher avant de stocker. Alors ça sèche dans la salle de bain, mais cela ne gêne en rien M. Koala ! Une fois sèchent je les stocke dans une poubelle à battant salle de bain trouvée chez le géant suédois. Je coince dans le couvercle une lingette lavable sur laquelle j’ai mis quelques gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé, ou lavande (que je préfère). Une fois la période des règles terminées, je lave tout avec le reste du linge et je les mets à sécher sur l’étendoir. Une fois sèchent, je les plie et les range dans une boîte. Et C’EST TOUT !

Lingettes démaquillantes lavables

Je fais un bref passage sur les lingettes démaquillantes, vu que je me maquille que dans de grandes occasions. Même utilisation que des cotons jetables démaquillants ! (et même taille) Une fois utilisés je les mets dans un filet de lavage (oué parce qu’à retrouver dans la machine c’est un peu pénible) en machine avec le reste du linge, puis au sèche-linge et enfin, je les range dans ma pochette à maquillage, super simple.

La coupelle menstruelle ou la cup

Avant, j’utilisais des tampons pour la baignade et pour le sport. Psychologiquement, je prenais que des minis, les autres me paraissant gros ^^. Sauf que pour le sport c’était la galère avec mon flux abondant !  Exemple lors de match de handball : mettre un tampon à la maison, le changer avant le match, le changer à la mi-temps (vite vite), après la douche, le changer ou passer sur une serviette. Bref la misère. Je suis passer à la cup grâce à une amie, déjà équipée, qui en avait gagné une à un concours de la marque Lunacopine. Elle m’en a fait profiter, super sympa. Pour être aider dans son choix (marque, taille) on trouve des tests sur le net comme celui-ci. Dans mon cas, même sans enfant, plus de 30 ans, flux abondant et sport, la taille 2 de la Lunacopine m’a été conseillé. C’est en silicone médical. Plus d’explication ici. J’ai reçu une cup de couleur rose avec son sachet en tissus violet, très girly ^^ (y a plusieurs coloris). Mais comment ça se met???? Explications ici (j’utilise la méthode 1). N’étant pas forcément sûre de moi, je la mets et l’enlève dans la baignoire. Elle est assez souple et ne gêne pas, on ne la sens pas, même pendant le sport ! (et au handball on saute itou). Pour une journée de travail peinard, je la mets le matin, et je l’ôte le soir dans la douche. Le pied ! Pas embêtée de la journée, pas de fuite (si gros flux je mets un protège-slip, au cas où). Je suis conquise donc, même si, évidemment, au moment de la vider, c’est pas très glam, mais c’est naturel hein 😉 Pour l’entretien, avant l’arrivée des règles, elle passe un tour en casserole, 5 min dans de l’eau en ébullition. Ensuite, après chaque utilisation elle est rincée et lavée avec du savon (type savon de Marseille). C’est c’est tout ! Ultra-simple, confort, durable et moderne !

3lunacopines  lunacopine-taille1et2

Les coussinets d’allaitement lavables

J’ai un lot de la marque Popolini et 3 lots de la marque B’bies à tester.

N900-washable nursing pads 6 pack

Avec tout ça, on réduit les déchets de manière importante 😉

C’est également économique ! Certes, on investit pour s’équiper (environ 100€ pour les SHL, cup offerte, environ 30€ pour des coussinets lavables achetés en déstockage ou vente privée, des disques démaquillants offerts lors d’une commande de couches lavables), mais après on est tranquille. Cela fait 3 ans que je n’achète plus de serviettes hygiéniques jetables, ni de tampons, je n’achète jamais de coton démaquillant et je n’achèterai pas de coussinets d’allaitement jetables. A vos calculs 😉

1

Ce premier bébé….

Baby Koala est très attendu, comme tous les bébés ^^

C’est notre premier, et comme tous les parents, on veut le meilleur pour notre bébé. et c’est pas facile de s’y retrouver dans le monde fabuleux de la puériculture ! Comment avoir le meilleur sans se ruiner? Comment ne pas acheter de choses inutiles? Comment savoir si c’est de bonne qualité ou durable? etc etc etc

Il y a des choses sur lesquelles je suis sûre et certaines. Par exemple, bébé sera en couches lavables (ou selon déplacements itou, en couches jetables écologiques). Pour moi c’est trèèèèèèèsssss important. déjà pour réduire nos déchets (et donc pour faire un effort pour notre planète), pour sa santé… les couches lavables c’est économique, écologique et sans produits chimiques ! (ce qu’on trouve comme produits chimiques dans une couche jetable classique : polychloroprène, polyacrylate de sodium, furane, dioxine, benzol, composés organo-étain comme le TBT hautement toxique dit « poison hormonal »… sans compter qu’il fait 1°C de plus dans une couche jetable que dans une couche lavable => très mauvais pour les petits garçons).

Ca fait réfléchir :

1082284_614392371935110_2131488031_o

Baby Koala a dans sa collection beeeaaauuuucooouuuppp trop de couches lavables que je ne manquerai pas de vous montrer par des tests, au fur et à mesure qu’il (ou elle) va grandir).

Autre chose qui me tient à cœur également : les vêtements. Avant, ce que je ne savais pas, c’est qu’il y avait des substances nocives dans nos vêtements et que je prenne connaissance des labels Bio, Oeko-tex et GOTS. Mais kezako???? Le label Oeko-tex par exemple, garantit l’absence de produits chimiques. Mais dans les vêtements bébé (au moins) ce n’est pas systématique???? Nan mais qu’est-ce que je suis naïve… ^^

Voilà ce qu’on peut trouver comme logos :

OEKO_100_RGB_FRENCH   logo_GOTS   images (1)

Alors bien sûr, se fournir avec ces labels, c’est pas n’importe où, pas dans tous les magasins ou autre. MAIS on peut trouver facilement. Quelques marques : Iobio (Popolini), Disana, Manymonths (je ferai un article sur cette marque 100% laine, oui car je prône aussi le 100% laine qui ne gratte pas, thermorégulateur, super chouette pour bébé itou), Maxomorra, Petit Bateau (uniquement sous-vêtements, bodys et pyjamas), Petits Piments, Jea’s Fabric (demander ces labels)…. et même…. Lidl… oui oui, la marque pour enfants Lupilou de chez eux est certifiée Oeko-tex. Et donc vous avez des vêtements labellisés sans produits toxiques pas chers !

J’aimerai aussi avoir le moins de jouets en plastiques, privilégier, les jouets bois, les jouets tissus…

On ne peut pas avoir tout bio, et l’idée n’est pas là, mais du moins, le plus possible, privilégier des choses respectueuses de notre environnement et notre santé. Sans tomber non plus dans l’excès, et ne pas se priver d’autres choses utiles tout de même et se faire plaisir  😉 (et pensez à son porte-feuille aussi ^^)

A suivre….