0

Le livre qui aide à trouver le sommeil : La Petite Elephante qui veut s’endormir

9782501117951

fond-infographie

 

Aujourd’hui je vais te parler du livre « La Petite Elephante qui veut s’endormir » qui est un livre qui aide les enfants à trouver le sommeil. Toute une promesse… 🙂

Cela fait donc plusieurs semaines que nous testons à la maison, le soir, ce livre.

 

Qu’est-ce que c’est ce livre? Qu’a-t-il de particulier?

C’est un livre d’histoire basé sur la PNL (Programmation Neuro-Linguistique), comme de l’hypnose ou de la sophrologie en fait.

Au dos du livre est écrit : « Après le formidable succès mondial de son premier livre Le Lapin qui veut s’endormir, Carl-Johan Forssen Ehrlin propose une nouvelle histoire pour endormir vos enfants en quelques pages seulement. Une méthode testée et approuvée par des centaines de milliers de parents dans le monde entier. »

C’est donc un second livre du même auteur pour ce type de livre.

Le résumé (modifié):

Hélène la petite éléphante a bien joué, comme toi. Elle est fatiguée à présent et voudrait s’endormir. Toi aussi n’est-ce pas ?
Alors suis-là dans la forêt magique qui endort les enfants. Vous y croiserez La Taupe Endormie, le gentil Basil Ronfleur un lutin de la forêt, le gentil perroquet Daniel Assoupi, Roger le Lapin, la Sourie Etourdie. Hélène saupoudre un peu de poudre à endormir sur toi. Fais comme eux, bâille bien, et endors-toi jusqu’à demain !

 

J’avais entendu parler du livre du lapin, j’avais lu les avis, partagés, et n’avait pas franchi le pas dans le doute de l’efficacité et du prix (12€).

 

Comment a-t-il débarqué chez nous?

Faut que je te raconte quand même. Ce livre nous a été offert par la BM, oui oui.

Quand je l’ai ouvert, j’ai vu beaucoup de texte et peu d’images. Je me suis dis que ça serait un livre pour plus tard, et je l’ai mis de côté (oui je suis un boulet).

18834352_10212937651337341_1867094514_n

Et puis, M. Koala a voulu faire du tri dans les livres. Et j’ai revu la bannière papier qui l’accompagnait « Après le best seller Le Lapin qui veut s’endormir ». Et là ça m’a fait tilt! J’ai fais le rapprochement.J’avais déjà entendu parler du faleux livre du Lapin qui endormait les enfants.

J’ai lu le guide pour les lecteurs. Ca commence par « Attention ! ne jamais lire ce livre à voix hautre près d’une personne en train de conduire un véhicule, car ce conte a pour but d’endormir celui qui l’écoute. » Direct ça pose le décor.

Dans le guide est expliqué qu’il faut se sentir à l’aise avec la lecture de l’histoire, lire normalement ce qui est en caractère classique, insister sur les caratères en gras, chuchoter/lire plus calmement ce qui est en italique. Il y a aussi [nom] : c’est à ce moment qu’il faut dire le prénom de l’enfant, et [bâillement] (vas-y fais-toi plaiz). Il y a également des conseils à la fin du livre. Petits comme grands pourront être envoutés par le sommeil.

 

TiChou commençait a être dans une période avec un endormissement chiant disons le clairement. Lui qui auparavant s’endormait au sein ou juste après, en se tournant après la tétée, avec un calin… Là c’était plutôt je suis hyper excité, je saute dans mon lit, j’essaye de m’échapper, je rigole, jusqu’à être fatigué, au bout d’un (long) moment. Donc banco, on teste, enfin je ^^

Au départ, j’avoue j’étais un peu sceptique, surtout après avoir lu les avis du Lapin. Mais bon, allons-y.

A chaque fois, TiChou tout content s’assois près de moi et écoute. Il décroche vite, par le manque d’image et le texte long.

Il est excité mais reste dans son lit, parfoit debout, à sauter, ou allongé en s’amusant à rouler dans son lit. La seule chose que je lui demande au cours de l’histoire, c’est « chuuuuut, pas de bruit », de s’assoir, puis de s’allonger. Souvent il le fais de lui même au bout d’un moment.

Le livre invite à la relaxation. Au fur et à mesure, TiChou se relâche, il se couche de lui même. Des fois, il me réclame à boire. Mais après plusieurs pages, doudou caliné et sucette en bouche, il pique du nez, jusqu’à s’endormir. Des fois avant la fin du conte, des fois à la fin, et quelques rares fois, dans le mi sommeil avant les derniers mot de la fin « Dors bien, mon chéri. » je ferme le livre et éteins la lumière, il dort.

Donc franchement gros succès ici. C’est pas tous les soirs qu’il est super excité, ça dépend des soirs, mais dès que je sens que ça va être compliqué, je sors le livre, et ça fonctionne. Après avoir été à la piscine pas besoin par exemple ^^

Je précise que je reste avec lui jusqu’à ce qu’il s’endorme. Par habitude, mais aussi parce qu’il le demande, de petit. Si on le laisse, il pleure et nous réclame (je ne le laisse pas pleurer). Il a besoin de se sentir rassuré. Des fois il faut lui tenir la main, le caliner. Donc voilà il a besoin qu’on soit auprès de lui. De plus, comme il peut sortir du lit, je préfère m’assurer qu’il dorme bien avant de le quitter.

De ce que j’avais lu dans les avis du Lapin, apparemment, cela ne fonctionne pas sur tous les enfants. Remarque, pour l’hypnose par exemple, certaines personnes y sont réceptives et d’autres pas du tout. Il se peut donc que cela ne marche pas chez toi.

Pour voir si c’était ce livre, ou lire des histoires qui l’aidaient à s’endormir, un soir, j’ai sorti d’autres livres. Les livres lui ont plu. Contrairement à celui là, il restait assis à côté de moi et regardait les images. Mais n’était pas plus relaxé. J’aurai pu lui en lire 20… peut être qu’au bout d’un moment la fatigue l’aurait entrainé, même pas sûr. Ce jour là j’ai fini par sortir notre livre. Ce n’est donc pas une histoire mais bien CE livre qui le détend et l’endort.

Ce qu’il faut s’avoir c’est que ce n’est pas une histoire classique. En effet, C’est une invitation à suivre la Petite Elephante dans son chemin vers le sommeil. Elle va rencontrer des gens qui vont l’y aider. Mais c’est pas courant comme language. Le champs lexical est celui du sommeil donc beaucoup de répétition sur ça. Ne t’attends pas à quelque chose de connu.

Le seul inconvénient ici, c’est qu’on a que celui là, et que c’est le même livre qui revient. Il nous en faudrait donc d’autres, à la même efficacité bien sûr, pour compléter. Le Lapin et apparemment y en a un 3ème (dans la biographie est écrit que ce livre est le 2ème d’une série de 3) que je n’ai pas trouvé. A ce faire offrir ou je pense que j’en achèterai d’autres.

Je ne peux que te conseiller ce livre. Dans le doute, et si le prix te rebute, tu peux peut-être le trouver dans une bibliothèque près de chez toi (ou leur suggérer), sur le bon coin, te le faire offrir ou te l’offrir.

Bonne nuit 😉

 

 

 

 

 

2

Le sommeil de bébé… et le notre, vaste sujet

Vaste sujet le sommeil de bébé non?

Quand TiChou est né, il dormait, tétait, dormait, tétait…

Ensuite, il a eu un peu plus de moments d’éveils, mais après une tétée il s’endormait direct et on pouvait le poser dans son landau ou lit sans problème. Il dormait beaucoup.

Il a fait ses nuits, de ses 1 mois à ses 3 mois. Oui je parle au passé, tu vas découvrir pourquoi, sois patiente ^^. Il s’endormait quand même tard, vers 23h, mais pas de tétée avant 6h et se rendormait direct, une autre tétée vers 8/9h et la nuit se terminait entre 10 et 11h. Chouette hein? Bon ça cté avant ^^

Je te raconte pas comment je fanfaronnais auprès des personnes qui disaient en rigolant « vous devez en chier la nuit ». Que neni ! ahahahahaha

On avait eu une seule nuit quasi blanche, parce que j’avais fais la co**** de manger du choux et TiChou avait eu mal au ventre, le pauvre.

Tout a commencé (ou fini, au choix) à 3 mois, avec un pic de croissance (hard avec celui des 6 mois), qui a duré quelques jours, et les nuits sont revenues avec.

Un peu avant ses 4 mois, à Noël, il a eu beaucoup de gaz. Il se tortillait et se réveillait. La loose quand même se faire réveiller par des prouts…. Il ne pleurait pas mais été réveillé et demandait à téter du coup, pour se rendormir. Je pensais que c’était dû aux repas de fêtes, vu que les deux premières nuits de l’année ont été complètes. Mais non. C’est revenu. Le doc me disait que c’était normal la digestion des bébés pendant 5 mois étant compliquée, ma sage-femme avait prescrit une solution à donner à base d’eau de fleurs d’oranger. Ce qui est sûr, c’est que ses selles était passées de liquide dorées à collantes et puantes de même couleur (et bon appétit bien sûr ^^). Un changement intestinal qui perturbe je suppose. C’est rentré dans l’ordre, avec le temps. Et les nuits, ben non.

On a enchaîné vers 5 mois et demi sur le pic de croissance des 6 mois. Très hard. Je fais un apparté sur l’allaitement viteuf. L’allaitement, avant pour moi, c’était donner le sein et voilà. Je ne savais rien sur les pics de croissance. Attention, je ne fais pas un mélodrame, je ne regrette pas du tout d’allaiter. C’est juste que je trouve que nous sommes (nous les femmes) pas assez informées ni encadrées pour être préparées et soutenues dans tout ça. Bref, revenons à nos moutons. Une fois passé ce pic, rien de changé, toujours des réveils. Lors des pics c’est toutes les 2h, sinon toutes les 4h.

La semaine avant le week-end de Pâques, dans la nuit de lundi à mardi je crois, ou celle d’avant, une nuit complète. Et là tu te mets à espérer! peut être que… mais non! S’en est suivi une semaine avec que des nuits pourries (mais bien comme il faut), pour son baptême à Pâques on était HS. Le truc qui a changé depuis, c’est qu’il tétait et ne se rendormait pas forcément, comme avant. Avant il se réveillait, tétait mais se rendormait, là non. Et vas-y que je râle, ou discute… Avant on berçait il se rendormait, pendant cette période non (et mes braaaassss s’en souvienneeuuuu). Pour te dire, j’ai même installé un hamac sur son lit, avec mon écharpe de portage. Avec le bercement, il s’endormait et passait une partie de la nuit dedans, jusqu’à la tétée suivante. Je conseille vivement, ça sauve la vie !

On a eu des conseils… amis, famille. Amis et famille c’est beaucoup « il devrait dormir dans sa chambre », « laissez-le pleurer ensuite vous serez tranquille ». Notre doc, assez âgé, pas du tout (étonnant non). Bébé a besoin vous, il est petit, il faut répondre à ses besoins, écoutez votre instinct ! Facile à dire mais j’aime bien.

Une fois qu’il discutait et rigolait, où j’étais épuisée, je l’ai pris dans mes bras et lui ai expliqué qu’il avait le droit de ne pas dormir mais que maman était fatiguée et qu’elle avait BESOIN de dormir. Je lui ai dis que je le mettais dans sa chambre, comme ça il pouvait faire comme il voulait. Sauf que… Au début, il a continué à rigoler, discutait… Ensuite, il m’a « appelé », comme il fait d’habitude (difficile de traduire mais ça donne une genre de hé hé hé). Et là il a commencé à pleurer. Du coup, on s’est dit qu’on allait attendre encore un peu, pour voir. Mais TiChou, quand il pleure, il ne fait JAMAIS les choses à moitié. Y a les cris, les grosses larmes, les sanglots, la détresse… impossible de le laisser comme ça. Et puis après pour le calmer, accroche toi. Une autre fois M. Koala a voulu encore tenter et idem. Après ça, on ne veut plus. C’est dur pour lui, pour nous, c’est horrible et personne dort de toute façon.

y a eu 2/3 fois où je l’ai baladé en écharpe, dans le couloir, pour le rendormir. C’est dur parce que toi tu veux dormir, y a la fatigue. Tu marche en mode automatique, amorphe.

On ne le met plus dans sa chambre quand il fait ça. Ca sert à rien. On perd du temps +++ à le calmer après. On attend que ça passe. J’ai remarqué un truc par contre. Plus on lui dit « chut », plus il continue de discuter. Quand fatiguée, je me suis retournée pour dormir, il a fait de même. Ca s’est vérifié à chaque fois.

Juste quand je t’écris cet article, hier soir (la nuit du 4 au 5), il a réclamé à 2h, 7h et réveil à 9h. Rendormi directement à chaque fois. Je vais te dire pourvu que ça dure, mais… la dernière fois aussi je pensais ça. Alors je dirai affaire à suivre.

En tout cas, pour moi, ce qui est important, c’est d’essayer de privilégier le sommeil de tous. On essaye de faire au mieux.

Hier soir, j’étais en pleine recherche d’une tétine qui imite le sein, parce qu’il lui arrive de tétouiller ++++. Pas souvent mais dès fois il a besoin. Je me dis que peut être ça l’aiderai? (sauf quand l’habitude est là et que bébé la perd dans la nuit et la réclame). J’ai trouvé que la sucette Bioteet de Babymoov et la sucette natural physio de Bébé confort. Je sais pas trop ce que ça vaut, si vraiment ça marche.

En attendant, j’ai commencé à lire « Un sommeil paisible et sans pleurs » de Elizabeth Pantley. On me l’a conseillé. Je te dirai 🙂

A suivre donc !

Je t’encourage vivement à me raconter ta propre expérience sur le sommeil de tes enfants. Difficile ou pas, allaité ou pas, cododo ou pas…. Merci d’avance 😉