0

Explications pour réaliser petits couffin et nid d’ange au crochet pour tout petit bébé (ange)

Quand j’ai réalisé le couffin pour Gabriel, je n’avais pris aucune note. Je ne pensais pas avoir à en refaire un… Pour Elaïa, j’en ai pris. Pas pour encore en refaire, j’espère, mais je me suis dit que je pourrais partager ça pour les autres mamanges.

J’ai eu ce besoin d’accompagner mes petits anges, de les « envelopper » qu’ils ne soient pas nus. Dans le commerce, on peut voir au rayon poupée mais très souvent c’est rose et pour les poupons de 20 cm environ (par ex), ben c’est trop large (un tout petit bébé c’est maigrichon).

Toutefois, des associations peuvent envoyer gratuitement un petit nid d’ange/angeline :
Lou’ange
A Bras cadabras (ensemble pour les prémas)
Ces associations fournissent les maternités, il est possible que la tienne soit équipée, sinon il ne faut pas hésiter à les mettre en relation.

On trouve quelques tutos au tricot, notamment sur le site de Lou’ange mais au crochet je n’avais pas trouvé grand chose (perso je préfère les vidéos).
Quelques liens tout de même :
Nanoucrochet (angeline et bonnet), Nanoucrochet (nid d’ange), Le petit monde de Laure (nid d’ange).

J’ai appris le crochet sur youtube (oui oui ^^) avec ça :
cours de crochet n°1
cours de crochet n°2
Avec un crochet n°6 et une pelote de chez Zeeman.
Avec entrainement je suis arrivée à faire quelques trucs quand j’étais enceinte de TiChou (voir « crochet » dans le sommaire).
Je suis loin d’être experte, je me suis débrouillée, donc excuse-moi par avance si c’est du bidouillage 🙂
En premier lieux, faire en fonction de la taille du petit ange. Je te donne un tableau fait par Lou’ange qui donne une petite idée déjà :
Tableau-MesureSiteMes anges avaient un peu plus de 16 SA et mesuraient un peu moins de 20 cm. Je suis parti sur 20 cm et qu’ils soient bien.

Matériel nécessaire :
– crochet (n°6 pour le couffin et n°4 pour le nid d’ange)
– pelote de fil (7-8 pour le couffin et 3-4 pour le nid d’ange)
C’est pour pour faire de la pub mais on trouve beaucoup de choses à tout petits prix chez Zeeman. Sinon on peut aussi trouver bonheur chez Mondial Tissus, Gifi, La Foire Fouille….

 

Pour le couffin :
J’ai trouvé un tuto sur youtube mais pour un couffin de poupon. J’ai donc dû un peu adapter. Avec un crochet n°6 et du gros fil (je n’avais pas trouvé le même fil que sur le tuto près de chez moi).
– La base :
Moïse couffin crochet partie 1/2
Pour réduire le couffin j’ai fait moitié moins de mailles chaînette. Elle en fait 18, j’en ai fait 9. Ma base de couffin mesure alors environ 30 cm. Elle fait 12 rangs et je n’en ai fait que 8 (exactement de la même manière quelle sauf que je me suis arrêté à la fin du 8ème rang).
– le tour et la capote :
Moïse couffin crochet partie 2/2
Pour adapté, je n’ai monté que 5 rangs avant de faire les anses et pour qu’elles se voient mieux j’ai fait 8 chaînettes au lieu de 6 (je trouvais que ça faisait plus joli) et j’ai fait 9 mailles serrées dessus. Faire un ou 2 rangs (voir selon visuel) avant de s’arrêter.
La capote c’était pas évident. Je n’ai pas pu me baser comme elle vu qu’on avait pas le même nombre de rangs/mailles donc j’ai bidouillé. J’ai essayé de faire des augmentations/diminutions quand au même moment qu’elle (et je ne comprends pas mes notes j’ai noté 20 mailles serrées et 32 mailles serrées). Je termine plus tôt qu’elle, forcément.
J’ai choisi de faire tout le tour du couffin d’Elaïa avec le reste du fil bleu utilisé pour Gabriel. J’ai réalisé 3 nœuds en maille chaînette que j’ai noué puis passé un fil dedans et dans le couffin pour les attacher (ça fait un dégradé de couleur mais parce que c’est la pelote qui est comme ça).
Comme mon couffin a été réalisé en fil classique et pas comme le sien, il a un peu moins de tenu. J’ai donc mis dans le fond un carton découpé aux dimensions. J’ai cousu un petit matelas  dans lequel j’ai inséré le carton découpé et de la ouate de coussin.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Pour le nid d’ange :
J’ai choisi de faire très simple et classique. Ce sont 2 rectangles (un plus court que l’autre qui a la capuche) que j’ai fais en maille serrées.
En général, un nid d’ange s’ouvre sur le côté. Sur les conseils que j’ai eu (photographe Souven’ange), il vaut mieux un nid d’ange qui s’ouvre sur les 2 cotés (pour tout ouvrir et bien découvrir bébé pour les photos) et donc totalement fermé en bas.
Avec un crochet n°4 j’ai monté 20 mailles chaînettes, puis, j’ai crocheté pour arriver à une longueur de 16 cm environ. Marquez l’ouvrage. Ensuite montez la capuche. On continue le rectangle pour le fermer en fait. Ça donne, après le marqueur, un carré. Pour fermer le carré et faire la capuche, il suffit de replier les 2 coins et les rapprocher.
Regardez ici et .
Pour le devant, j’ai également monté 20 maille chaînettes mais fait que 15 cm de longueur. J’ai relié les 2 parties là où j’avais fait les mailles chaînettes, par une maille coulée.
J’ai choisi de faire un petit pompon que j’ai mis au bout de la capuche et de mettre des liens en ruban pour fermer. Vous pouvez aussi mettre des petits boutons.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’aurai aimé faire celui là en forme d’étoile, en adaptant les mesures, car il est très beau mais j’ai finalement fait classique. Je mets quand même le lien pour celles que ça intéresse ici.

Bon à savoir : pour un petit ange, si vous ne pouvez faire un bonnet, une moufle (vendue en magasin en paire avec un bonnet nouveau-né) fait très bien l’affaire (cf mes photos prises avec le couffin).
Gabriel n’avait pas de bonnet, Elaïa en avait un (la moufle) et j’ai préféré avec.
En urgence, on peut aussi prévoir un lange à plier pour emmailloter le bébé.

 

Voilà j’espère que ça va aider, sinon n’hésitez pas à me contacter via ma page Facebook.

 

 

Publicités
0

Les préparatifs

Je crois que, jusqu’au bout, j’ai espéré me réveiller, avoir un coup de fil en m’expliquant une erreur…pour me sortir de cette situation. Mais non, rien…
Difficile de réaliser, d’accepter, cette 2ème fois, ce 2ème ange qui aurait dû être mon petit arc-en-ciel, mon bébé espoir…

Ce qui fait que j’ai un peu traîné pour faire des choses, que j’ai faite malgré tout. J’ai contacté la photographe de souvenange, l’association A Bras Cadabras pour le nid d’ange, commander 2 doudous identiques, fait le couffin.

Vendredi j’ai vu le gynéco. Pas le même que la dernière fois car il fait 15 jours en France / 15 jours en Belgique et là il partait. Je le connais quand même, il m’a suivi en fin de grossesse pour TiChou et était dans les parages quand j’ai accouché (il avait laissé faire les sages femmes, parfait). On a parlé « de notre cas » et de l’intervention. J’ai demandé si c’était possible pour jeudi. Cela me permettait d’avoir le temps de recevoir les affaires pour bébé. Mercredi aprem on a TiChou et ça nous laissait le vendredi, TiChou étant à l’école, pour aller à la mairie pour la déclaration.
On reparle avec lui de nos déboires avec la dame anesthésiste de la dernière fois. Il est outré et me dit qu’il va voir qui sera de garde. Il me conseille de ne rien paraître pour le rdv anesthésiste.

Entre temps, ma photographe a accouché, je vais donc prendre les photos moi même, et les envoyer à souvenange. Autant pour Gabriel je n’aurai pas osé, autant là, je vais me lancer.

J’ai fait le couffin ce week-end. J’ai fait de mon mieux (j’essayerai de faire un article avec les explications) :

Lundi, j’ai reçu les 2 doudous (un qui reste avec bébé et le même pour la boîte à souvenirs) :

51095781_313444606181061_6071924678014795776_n

Mardi je suis allée à la mater, prendre les premiers comprimés avec la boule au ventre 😦
TiChou est malade, il reste avec nous. D’un côté, on est content de l’avoir avec nous, d’un autre je flippe pour l’organisation. La BM ayant eu la grippe, si TiChou est encore malade jeudi ça va devenir compliqué :/ (on apprendra qu’elle va mieux, ouf, elle viendra si besoin).
J’ai reçu un cadeau d’une copinaute. Je prendrai des photos avec bébé dedans et je le conserverai dans la boîte à souvenirs. J’aurai quelque chose qui a été en contact avec. Merci beaucoup à elle :

50742046_2632576890104152_3533951927836475392_n

Le soir, je vais en consultation anesthésiste. Il me semble LA reconnaître. Je ne dis rien, comme on m’a conseillé. Elle voit que c’est pour une IMG et me demande ce qu’a mon bébé. Je réponds « la trisomie 21, comme la dernière fois ». Elle sort un « ah d’accord » et c’est tout. Aurais-je son approbation? Tssss
J’espère que ça ne sera pas elle…

Aujourd’hui, toujours pas de nid d’ange de l’association… Il y a peut être du retard avec la poste 😦
Du coup, je file acheter de quoi en faire un. J’ai regardé viteuf une vidéo pour comprendre le système et voilà le résultat :

J’ai fait de mon mieux. Les rubans c’est pas super pratique mais bon tant pis.
TiChou va mieux, du coup il ira à l’école demain.

50908601_1841719059290755_3857190410619191296_n

Et voilà, tout est prêt. Finalement, j’aurai tout fait moi même, sauf le bonnet et le doudou. M. Koala aime beaucoup, je suis satisfaite du résultat, pas trop mal, ça ira.

Et là, ce soir, je réalise… c’est demain. Bientôt, tout sera fini 😦
Par rapport à la dernière fois, j’ai bien « vécu » et tenu l’attente (peut être parce que je ne voulais pas y croire ou ne réalisait pas trop), mais ce soir… je prends conscience 😦
Je sais comment ça va se passer, j’ai donc le stress de l’inconnu en moins, mais justement, je sais…

 

 

 

 

4

Au revoir Gabriel…

Lundi 26 mars (16 SA + 2) le matin, on a déposé TiChou à la crèche et on est parti à la maternité. On a posé des affaires dans la chambre et pris seulement un sac pour moi et un avec ses affaires.

On nous a installé en salle de naissance. On nous a bien entouré, bien expliqué le déroulement, comment il serait (assez « rouge » vu la finesse de la peau avec les vaisseaux et qu’on verrait peut être les caractéristiques de la trisomie. On a pu poser toutes les questions qu’on voulait. Le gynéco est venu nous voir aussi, ainsi que ma sage femme, en « civil » mais venue exprès pour nous. J’ai pris 2 comprimés et j’ai ressentis des effets assez rapidement.

Comme c’était déjà difficile, j’ai opté pour une péridurale, surtout au cas où pour après pour éventuellement enlever des restes de placenta.

La pose de la péridurale a été réalisé par une dame anesthésiste pas motivée et froide (à peine bonjour). Bref non seulement elle s’est loupée mais elle m’a trituré et m’a fait mal…

J’ai donc tout senti mais ce fut gérable, Gabriel étant petit sûrement, et d’après les sages femmes, j’ai bien réagi aux médicaments car ça allait vite. Premier examen je suis déjà à 4 cm.

On sent vraiment que « ça travaille » de l’intérieur.

Le temps passe et je commence à avoir bien mal. Deuxième examen, je suis à 7 cm et la poche se rompt. Là j’ai plus mal et Gabriel est pas mal descendu. La sage femme me propose de pousser un peu ou d’attendre, il est à 2 phalanges. En fait, j’en sais rien, je craque, j’ai peur. Peut être parce que c’est la fin, je sais pas, mais c’est difficile. On prend le temps. Je me décide à pousser un peu, mais j’avoue, pas beaucoup. Les jambes et les fesses sortent en premier, puis la tête vient, il est 13h29. Et là je demande à M. Koala, « comment il est? ». Il regarde et pleure. On me propose de le voir, je réponds que oui. On me le présente devant moi, enveloppé, je vois juste sa tête. Je dis « il a le même nez que TiChou », je le trouve beau quand même. Je sais pas trop combien de temps ça a duré, ça m’a parût court mais j’ai eu le temps quand même. On nous dit qu’on va devoir l’amener pour les examens et il part avec ses affaires. Je me retrouve seule avec M. Koala, qui s’est assis sur la chaise, la tête entre ses mains, coudes sur les genoux en train de craquer (« enfin » car il se retenait, un peu parce que je pleurai déjà beaucoup, pour pas en rajouter, ou il se « cachait »). Je crois que c’était tout de suite plus réel pour lui. Je lui ai pris la main en pleurant et je lui ai dis « la prochaine fois qu’on viendra là, on repartira avec notre bébé ». L’espoir ça fait tenir aussi…

La sage femme revient avec le gynécologue et un appareil à échographie. Le placenta est en train de sortir, ça tombe bien. Après vérification, le gynéco a un doute à un endroit (à l’écho car le placenta a l’air complet comme ça). Il va pratiquer une aspiration. Il m’explique le déroulement et me dis que dès que j’ai mal je dis stop et il s’arrête de suite. Sauf que rien qu’en me mettant le spéculum ça me « pince ». Alors il me l’enlève, il n’est pas content car la péridurale est inefficace (ben oué ça j’avais remarqué), qu’il ne peut pas me laisser comme ça. Les sages femmes lui expliquent la super motivation de la dame anesthésiste mais qui devait néanmoins faire son taff. Du coup, on appelle un anesthésiste, un monsieur sympa. On me met un masque à oxygène. Au début j’ai cru qu’on produit serait mis dans le masque pour que je sois stone mais en réalité il avait une seringue avec un produit blanc qu’il a injecté dans le cathéter. Il me parlait et après…je ne me souviens de rien. J’ai eu une anesthésie générale. M. Koala était là, on m’a enlevé le reste et tout a été nettoyé.

Je me réveille, y a plus personne, je regarde l’heure il est vers 14h30, reste que les appareils avec ce qu’on m’a enlevé dedans. Je suppose que M. Koala est parti manger et que les sages femmes doivent être occupées.

A côté, j’entends une maman en travail. La sage femme lui dit qu’elle voit « sa puce ». Je me dis qu’elle a bien de la chance…

La sage femme revient au bout d’un moment et s’excuse, y a pas mal de boulot, mais elle est embêtée de m’avoir laissée seule. Je lui réponds que c’est pas grave, que je comprends, que de toute manière je me suis réveillée doucement. Elle s’occupe de moi et me dit qu’on va venir me chercher pour descendre en chambre.

En bas, peu de temps après j’y retrouve M. Koala. On appelle, on aimerait revoir Gabriel, passer un peu de temps avec lui. La sage femme nous dit pas de soucis mais que là haut à l’espace naissance elles sont un peu débordées du coup elle sait pas trop nous dire quand.

La photographe (bénévole Souven’ange mais aussi professionnelle : L’effet mère) arrive, elle est très sympa (j’avais déjà échangé avec elle par téléphone). Elle a l’habitude et le personnel la connait, elle nous dit qu’elle va aller le chercher et nous l’amener.

Elle revient, avec un berceau classique de maternité à roulettes, un drap blanc recouvre le tout. Dessous, On aperçoit le couffin, avec dedans Gabriel dans son nid d’ange et son doudou à côté, comme on le souhaitait. Elle nous félicite pour ça, elle trouve ça joli, il a l’air bien dedans. On parle beaucoup avec elle, elle nous le montre en entier, prends des photos, on le regarde. Il ressemble vraiment à un bébé en miniature. Il est, en effet, un peu plus rouge, ses paupières fermées (à mon terme c’est pas « fini »). Il est long quand même (long et fin comme TiChou), la photographe le trouve grand. Il a de minuscules petites mains et pieds. Mais tout est là, on voit très bien même que c’est un garçon.

Quand elle a terminé des photos, elle nous questionne si on a des demandes particulières et nous laisse un temps seuls avec lui avant de le ramener. J’ose pas trop le toucher, je le fait à peine, j’ai peur de « l’abîmer ». M. Koala l’embrasse, on lui dit au revoir. C’est dur…

Elle repart avec lui…

M. Koala part chercher TiChou, pour l’amener, et attendre aussi de savoir si je sors ou pas (en principe on dit me garder cette nuit). On passe un moment ensemble et comme TiChou a faim ils repartent.

La sage femme me dit que ça serait pas mal que je reste la nuit et reparte le lendemain, soit.

Les repas, franchement, je suis pas difficile mais là… Pourtant, pour TiChou, j’avais le souvenir inverse.

Personnel super sympa et à l’écoute, aux petits soins, pour ça, j’ai rien à dire.

J’ai mal dormi. Déjà c’était pas simple et puis le lit grinçait, mon dos m’empêchait de bien dormir et j’ai quelque fois entendu des bébés. Je me suis encore dis que, la prochaine fois que je viendrai, ça serait dans d’autres circonstances…

A 6h40 l’infirmier vient me prendre la tension et la température, outch ça pique. Il me donne aussi un papier à remplir pour l’autorisation pour la crémation (crémation individuelle gérée par la clinique et dispersion au jardin du souvenir) et le papier de déclaration pour Gabriel. Je tente de dormir encore un peu.

Vers 8h30, le gynéco vient me voir, me parle de l’intervention, et me dit que je peux sortir quand je le souhaite. Ma sage femme le suit de pas loin, on discute, et me dit qu’elle espère bientôt me revoir, quand je serais prête aussi.

Je prends mon petit déjeuner, réuni mes affaires, me douche et M. Koala que j’ai prévenu et qui vient de déposer TiChou à la crèche arrive. On va déposer le papier de la crémation, à ma sage femme que je recroise, on discute encore. Des bébés prennent leur bain et crient, je pleure. Elle me console. On se salue et je repars avec mon arrêt de travail jusqu’à vendredi inclus. Ca voudrait dire que je reprendrai le travail mercredi dans une semaine, si tout va bien (lundi est férié et je ne travaille pas le mardi). On verra à ce moment là…

Avant de rentrer, on passe à la mairie, Gabriel est noté dans notre livret de famille et on repart avec des actes d’enfant né sans vie.

On rentre. J’ai reçu un cadeau avec une carte, un bouquet de roses blanches, ça fait plaisir.

On est rentré, c’est fini, mais j’ai le blues, le ventre vide et plus de bébé…

Au revoir Gabriel…

29067124_10155512182667183_4059240090428243968_n

Merci à une copinaute pour son dessin qu’elle avait fait pour des amis et qu’elle m’a envoyé 🙂