0

La fausse couche

Les vacances passaient et rien n’arrivait. Je me voyais déjà contacter le gynéco en disant que rien ne s’était passé.
J’avais bien eu de légères pertes brunes sur 2 jours mais qui s’étaient arrêtées une semaine, puis repris.
Et enfin, hier, fin de matinée, les règles arrivent.
Quelque part soulagée, si ça peut m’éviter une hospitalisation, que ça vienne naturellement.
Et puis le soir, d’un coup, je me sens me vider. Je pars une première fois aux WC, je dois me changer de vêtements. Je perds pas mal de sang avec caillots.
Un peu plus tard, idem, sauf que là je sens que quelque chose d’assez conséquent (plus que des caillots) est tombé. Je file aux WC et dans ma culotte, je vois un tout petit placenta, de la taille d’un abricot environ (je pense qu’il a continué à se développer alors que bébé lui non pourtant). Le gynéco qui disait que je ne m’apercevrai de rien…hum. Ça colle plutôt avec les témoignages que j’avais eu, bref.
Je regardais ce placenta. Comme il n’était pas tombé dans les WC et que je l’avais devant mes yeux, je me voyais pas l’y jeter. Du coup, je l’ai récupéré et je l’ai enterré dans le jardin avec ma maman au pied du cerisier.

Après ça, je n’ai plus eu d’hémorragie. Une fois le placenta sorti c’était comme des règles classiques.

Demain, en rentrant de vacances, j’enverrai donc à mon gynéco un message pour le tenir au courant. Il me programmera une écho, en espérant qu’il ne reste rien et que tout soit bien parti…

Bien sûr qu’après 2 IMG, c’est très différent comme sentiment, mais cela reste une épreuve difficile, encore plus quand on attend un bébé espoir.

Encore un espoir qui s’envole…

Je me demande ce qui va bien pouvoir nous tomber sur le nez la prochaine fois 😦

Publicités
1

Ma petite étoile

La nuit dernière, j’ai peu dormi. Entre le fait de cogiter et la chaleur… Pas par espoir en tout cas, je le savais…
Ce qui fait que ce matin au réveil ça a piqué.

Je suis arrivée à mon rdv et le gynéco arrive dans la foulée, je suis sa première patiente.

On discute des faits, je lui montre mon dossier. Il me dit que les analyses (dosage Beta HCG) que j’ai faites fin juin (pour confirmer la grossesse après le test pipi) datent déjà la grossesse comme prévu (15 jours avant, ce qui correspond à une ovulation classique de milieu de cycle). Une grossesse plus jeune n’est donc pas possible (pas besoin du protocole on a déjà tous les éléments).

Il me fait quand même une écho, et là… on voit ! Il n’y a pas rien, ce n’est pas vide, il y a bien un embryon ! Ne t’emballes pas. Moi quand je vois cet écran, je ne vois rien qui clignote, pas de cœur donc.  Et là il me dit donc ce qu’on voit, que je n’osais dire : un embryon sans activité cardiaque. Je lui demande depuis quand ça s’est arrêté. D’après les mesures qu’il vient de prendre, il me répond 2/3 semaines.
Je ne demande pas la raison, je sais que ça arrive et qu’on ne peut pas savoir. Il peut y avoir de multiples raisons, c’est comme ça.

C’est donc terminé… J’ajoute une petite étoile à mon triste « palmarès ».

Je lui pose quand même la question, « comment ça se fait que chez la sage femme on ait rien vu à l’écran ». Comme il tarde à répondre j’ajoute « mystère? ». Il me dit répond en soupirant « non aucun mystère, c’est une question de réglage de l’appareil tout simplement ». « Ah ».
Et là, je pense que si on a pas vu un petit embryon, comment peut-on correctement mesurer une clarté nucale? J’avoue ne pas être rassurée et je me dis que du coup, si prochaine fois, j’irai le voir lui (adieu l’accouchement en PT :/ ).

Il m’explique la suite, me demande quand je pars et quand je rentre de vacances. Il y a des chances que j’expulse naturellement, que ça ressemblera à des règles et que je ne verrai pas la différence (le sac mesurant max 2 mm). Si jamais je saigne trop il me conseille d’aller à l’hôpital. Il me dit « franchement y a pas d’urgence, partez, aérez vous, profitez de vos vacances. Enfin bon si vous avez vos règles un peu moins mais bon… Dans tous les cas, quand vous rentrez, vous m’envoyez un message pour me tenir au courant. Si règles il y aura une écho de contrôle, si rien, hospitalisation et Cytotec ».

Je suis plus rassurée. Je le connais, il est bienveillant, j’ai confiance, je préfère que se soit lui plutôt que d’aller ailleurs dans un endroit où je ne connais personne et inversement.
Du coup, je lui dis que j’ai été étonné que lundi la sage femme me disait qu’il n’y avait pas d’urgence et hier qu’il valait mieux que je sois prise en charge rapidement, sur Aix, et pas pas laisser comme ça. Il me dit « et pourquoi? ». Je réponds « Ben peut être pour le côté psychologique ». A quoi il répond « je crois que côté psy vous avez vécu beaucoup plus dur, même si là c’est pas facile, donc bon. Il n’y a pas de risque, laisser les choses se faire naturellement sans médicament c’est bien aussi, sinon on fera ce qu’il faut. Il n’y a pas de nécessité à modifier vos vacances. Entourez-vous, tout ira bien, ne vous inquiétez pas. Je ne vois pas pourquoi elle vous a dit ça ». De toute façon je lui fait confiance. Je vais gérer.

Et oui, malheureusement, ça nous arrive. Oui c’est assez fréquent, mais merde quoi, on ne pouvait pas être épargné? Quand ça va s’arrêter? C’est un coup dur, pour moi mais aussi pour M. Koala.
C’est vrai, ça n’a rien à voir avec une IMG, mais ça fait mal quand même. Pi là, après 2 anges, avait-on besoin d’avoir une étoile?

On est peut être fous, mais on ne s’arrête pas là. Mais combien de fois… Je ne sais pas, mais j’avoue que quand ça sera trop pour moi j’arrêterait de moi même, ou M. Koala l’imposera peut être. Certains comprennent ce besoin, d’autres sont étonnés, c’est vrai après déjà 2 fois, nous sommes bien « courageux ». Non, on a juste un projet, une envie de famille, sans cesse repoussé et ça commence à être long…très long (retrait du stérilet fin novembre 2017). D’un côté, tout ça a accentué ce besoin de ramener un enfant à la maison, mais c’est vrai que cette fois-ci je me suis questionnée à cause de la peur… Justifiée?

N’ayant jamais vécu de fausse couche, j’appréhende un peu. J’espère éviter un curetage :/
Maintenant il faut attendre…

Ma petite étoile… ❤

0

2ème écho 48h après

Après avoir eu mes résultats de prise de sang (51289 ui) et 48h après le premier rdv, je suis de nouveau chez la sage femme qui me fait les échos. (rappel je suis censée être à 8 SA + 4 ce jour)

Elle m’explique qu’au vu du taux on devrait voir quelque chose. Une nouvelle prise de sang ne servirai à rien.

J’ai lu qu’en cas de grossesse arrêtée, et que rien n’avait été expulsé, le placenta et les ovaires travaillaient toujours, d’où le taux.

Elle refait une écho, farfouille, mais rien, sac vide.

Elle me dit qu’il faut que j’aille voir un gynécologue pour pouvoir expulser ce sac. Alors que lundi elle me disait « rien ne presse, ça peut attendre votre retour de vacances », là elle me dit plutôt que ça serait mieux de ne ps attendre et de s’en occuper au plus vite, et donc, sur mon lieu de vacances (dans ma famille) à Aix-en-Provence.

J’avoue que ça m’enchante moyen mais bon, vu que je pars j’ai pas trop le choix.

Comme j’ai le numéro de portable du gynéco qui s’est occupé de moi pour la dernière IMG (et TiChou aussi) et qu’il est super sympa, je l’appelle pour avoir son avis. Il est occupé mais me rappelle plus tard.

Je lui rappelle qui je suis et pourquoi je l’ai contacté. Il me demande les mesures du sac, mon taux de beta HCG et ce qui a été fait avec la sage femme. Il m’explique que 2 échos en 48h ça sert à rien. La procédure c’est d’en refaire une plusieurs jours après (genre 5-10 jours). Il me propose de me recevoir demain matin tôt (7h40) avant que je parte pour m’expliquer. Sûrement que j’aurai à passer une écho sur Aix et qu’on se reverrai après mais qu’on verrai ensemble.

Bon déjà je suis plus rassurée qu’il me prenne en charge quand même.

Mais bon, je ne me fait pas d’illusion, un bébé ne va pas apparaître à l’écran par magie…

Voilà nouveau coup dur à gérer 😦

0

quel suivi?

Ce matin j’ai eu la sage femme qui me faisait les échos au tel (qu’on appellera PM). Rassurante, toujours super sympa, me donne un rdv pour l’écho de datation. Dans mon mail je lui demandais des conseils sur mon suivi de grossesse, si je devais voir avec le gynéco (au cas où), ou si je voyais avec le groupe de sages femmes du suivi global pour une naissance « plus naturelle » comme je le voulais pour BB2 et 3 initialement. Elle me dit donc que je peux très bien faire le suivi avec le groupe de sages femmes et les échos avec elle (ce qui était prévu pour mes anges). On se verra chaque mois pour une écho pour me rassurer. Elle me conseille donc de les appeler juste après. Je demande si je n’attends pas d’avoir passé les examens du premier trimestre au cas où et me dit que non.

J’appelle donc. Je tombe sur celle qui coordonne (qu’on appellera AV). Pour rappel, pour mon deuxième ange, j’avais eu un mauvais ressenti, elle m’avait un peu laissé tomber, je l’avais trouvé distante. Mais bon peut être est-ce juste une impression? En tout cas quand j’en avais parlé à PM, elle m’avait répondu qu’elle ne pensait pas. Bon…
Au téléphone, je me présente, elle me demande ce qui m’arrive (hum) et j’annonce ma grossesse. Je n’ai pas souvenir qu’elle m’ait félicité (contrairement à PM), et elle a commencé un discours comme quoi il valait peut être mieux au vu de mes antécédents, 2 fois quand même, et le risque, si je ne devais pas être plutôt suivi par un gynécologue parce qu’elle trouve que ça dépasse ses compétences de sage femme 0_0
Je lui raconte le rdv avec le généticien, nos examens (ben oui parce qu’elle ne c’était pas tenue au courant), le fait qu’on ait rien trouvé, et ma conversation avec PM.
Elle finit par me dire que bon, elle peut me faire le suivi de base au début c’est pas grand chose et on verra… et me donne un rdv que je note sans mot.
Je suis restée 0_0
Pour le coup, moi qui essaye de relativiser, de me détendre (parce que c’est stressant forcément, je ne suis pas rassurée), là elle vient de me foudroyer, démoraliser.
J’envoi un message à PM, je suis en pleurs. Le sentiment d’être le paquet dont on ne veut pas 😦

Bien sûr, PM ne peut pas me dire ce que je dois faire, mais elle comprend que je ne sois pas rassurée car ce que m’a dit AV ne l’était pas du tout. Elle me dit que pour elle, ça ne dépasse pas ses compétences en tout cas, sinon elle me l’aurait dit, pour l’instant il n’y a rien, ce n’est pas une grossesse à risque. Si jamais elle a un doute un jour sur une écho elle renvoi à un référent, ne prend aucun risque. Elle a appelé juste avant moi le généticien qu’on avait vu et un autre médecin spécialisé et pour eux pas de suivi particulier ni de risque. J’ai un enfant en bonne santé, pour eux ça compte apparemment. Donc il faut partir sur un suivi de grossesse classique avec écho, tri-test et DPNI (selon tri-test) et voir les résultats.
Elle me dit qu’elle peut aussi me faire les consultations avec les échos. Elle me conseille d’en parler avec mon compagnon et de voir, qu’on se voit pour la datation et qu’on en discutera.

M. Koala pense comme moi, c’est pas facile, j’ai besoin d’être rassurée, d’avoir des gens bienveillants qui m’entourent et là clairement elle ne me l’apporte pas. Il me conseille d’annuler le rdv. Déjà le premier trimestre on fera qu’avec PM et on verra ensuite. Enfin, M. Koala lui se passerai clairement de l’option AV, quitte à changer mes projets de naissance naturelle, avec elle du moins, que je n’ai pas besoin d’elle.
J’avoue que ça me contrarie. Si j’arrive jusqu’au bout, je ne pourrais pas faire comme j’en avais envie :/
Bon on verra.

J’envoi donc un SMS pour annuler le rdv :
« Re-bonjour,
Je reviens vers vous pour annuler le rdv du 24/07.
En effet,  pour un éventuel suivi de grossesse avec vous, je verrai après les examens du premier trimestre afin d’être certaine de pouvoir aller jusqu’au bout.
Cordialement »
Et voici sa réponse :
« ok pas de soucis »
Et c’est tout. Elle ne m’a pas retenue, argumenté… :/

Soit je suis naïve, soit je me fait des films je sais pas, mais en tout cas je ne suis pas rassurée ni à l’aise. J’essaye d’avancer par étape, mais je ne peux pas m’empêcher de me demander, si tout va bien, qu’est-ce que je vais faire? 😦
Je suis déçue, triste…

0

Les préparatifs

Je crois que, jusqu’au bout, j’ai espéré me réveiller, avoir un coup de fil en m’expliquant une erreur…pour me sortir de cette situation. Mais non, rien…
Difficile de réaliser, d’accepter, cette 2ème fois, ce 2ème ange qui aurait dû être mon petit arc-en-ciel, mon bébé espoir…

Ce qui fait que j’ai un peu traîné pour faire des choses, que j’ai faite malgré tout. J’ai contacté la photographe de souvenange, l’association A Bras Cadabras pour le nid d’ange, commander 2 doudous identiques, fait le couffin.

Vendredi j’ai vu le gynéco. Pas le même que la dernière fois car il fait 15 jours en France / 15 jours en Belgique et là il partait. Je le connais quand même, il m’a suivi en fin de grossesse pour TiChou et était dans les parages quand j’ai accouché (il avait laissé faire les sages femmes, parfait). On a parlé « de notre cas » et de l’intervention. J’ai demandé si c’était possible pour jeudi. Cela me permettait d’avoir le temps de recevoir les affaires pour bébé. Mercredi aprem on a TiChou et ça nous laissait le vendredi, TiChou étant à l’école, pour aller à la mairie pour la déclaration.
On reparle avec lui de nos déboires avec la dame anesthésiste de la dernière fois. Il est outré et me dit qu’il va voir qui sera de garde. Il me conseille de ne rien paraître pour le rdv anesthésiste.

Entre temps, ma photographe a accouché, je vais donc prendre les photos moi même, et les envoyer à souvenange. Autant pour Gabriel je n’aurai pas osé, autant là, je vais me lancer.

J’ai fait le couffin ce week-end. J’ai fait de mon mieux (j’essayerai de faire un article avec les explications) :

Lundi, j’ai reçu les 2 doudous (un qui reste avec bébé et le même pour la boîte à souvenirs) :

51095781_313444606181061_6071924678014795776_n

Mardi je suis allée à la mater, prendre les premiers comprimés avec la boule au ventre 😦
TiChou est malade, il reste avec nous. D’un côté, on est content de l’avoir avec nous, d’un autre je flippe pour l’organisation. La BM ayant eu la grippe, si TiChou est encore malade jeudi ça va devenir compliqué :/ (on apprendra qu’elle va mieux, ouf, elle viendra si besoin).
J’ai reçu un cadeau d’une copinaute. Je prendrai des photos avec bébé dedans et je le conserverai dans la boîte à souvenirs. J’aurai quelque chose qui a été en contact avec. Merci beaucoup à elle :

50742046_2632576890104152_3533951927836475392_n

Le soir, je vais en consultation anesthésiste. Il me semble LA reconnaître. Je ne dis rien, comme on m’a conseillé. Elle voit que c’est pour une IMG et me demande ce qu’a mon bébé. Je réponds « la trisomie 21, comme la dernière fois ». Elle sort un « ah d’accord » et c’est tout. Aurais-je son approbation? Tssss
J’espère que ça ne sera pas elle…

Aujourd’hui, toujours pas de nid d’ange de l’association… Il y a peut être du retard avec la poste 😦
Du coup, je file acheter de quoi en faire un. J’ai regardé viteuf une vidéo pour comprendre le système et voilà le résultat :

J’ai fait de mon mieux. Les rubans c’est pas super pratique mais bon tant pis.
TiChou va mieux, du coup il ira à l’école demain.

50908601_1841719059290755_3857190410619191296_n

Et voilà, tout est prêt. Finalement, j’aurai tout fait moi même, sauf le bonnet et le doudou. M. Koala aime beaucoup, je suis satisfaite du résultat, pas trop mal, ça ira.

Et là, ce soir, je réalise… c’est demain. Bientôt, tout sera fini 😦
Par rapport à la dernière fois, j’ai bien « vécu » et tenu l’attente (peut être parce que je ne voulais pas y croire ou ne réalisait pas trop), mais ce soir… je prends conscience 😦
Je sais comment ça va se passer, j’ai donc le stress de l’inconnu en moins, mais justement, je sais…

 

 

 

 

1

Dates fixées…

Est-ce grâce à l’intervention de ma sage femme, je n’en sais rien. Toujours est-il que ce matin j’ai eu un appel de la secrétaire du cabinet du gynéco. On avait l’autorisation. Si je le souhaitais, je pouvais passer ce jour pour prendre les comprimés et être hospitalisée samedi. Je lui ai demandé un temps de réflexion pour voir l’organisation avec M. Koala.

Il a appelé sa maman, elle ne peut vraiment pas être dispo samedi pour venir garder TiChou. Du coup, on décide qu’il serait mieux que j’y aille samedi matin pour une hospitalisation lundi matin (au cas où elle peut venir dimanche), c’est plus simple pour nous.

Voilà c’est fixé…

D’un côté, on voit le bout. Mais franchement je peux pas dire que j’ai hâte… Ca veut dire aussi la fin, qu’il va partir 😦

Même si nous sommes sûr de notre décision, pour son bien, pour nous aussi.

Donc non, je ne vais pas mieux. C’est horrible comme sentiment, ça me poursuit…

La plus grande épreuve et la plus grande douleur de toute ma vie…

Ca fait horriblement mal. Et pourtant, je ne le connais pas, mais je le porte. J’imagine à peine la perte d’un enfant que l’on a connu.

Voilà, c’est fixé, ça approche, je redoute…