0

L’espoir de bébé arc en ciel

Le mois dernier, fête des mères oblige, je m’étais monté la tête et au final j’avais eu mes règles.
J’ai abordé ce nouveau cycle blasée, déçue. Ça finirai bien par arriver n’est-ce pas?
Et puis, fin de ce cycle, sentiment différent, mais je me disais « non te fait pas d’idée tu va être très déçue ».
Jour J RAS : « ne te fais pas d’idée ! »
J + 1 : « sérieux comme la dernière fois, si c’est pour les avoir demain c’est dégueulasse ! »
J + 2 : « ah… et si? Allez, demain matin si rien test pipi »
Lundi matin me voilà en train de faire un test de grossesse :

65157083_1267459620084788_2376981836732563456_n

C’est léger mais c’est là 🙂
Du coup, à la pause déjeuner je file au labo.
Et dans l’aprem :

pds 24-06-19

Pour une fois, j’avais une ordonnance avec une nouvelle pds 48h après. Mais du coup, j’avais peur que le taux n’évolue pas. Et en fait si 🙂
Aujourd’hui :

pds 26-06-19

Donc pour l’instant ça évolue bien.

Je suis contente, mais je sais ce qui m’attend… et je sais ce que je crains. Et même une fois passés les examens du premier trimestre, si tout est ok on va souffler un peu, mais l’angoisse sera là jusqu’à ce que bébé soit avec nous et qu’on le ramène en vie à la maison. Le vécu laisse des traces 😦
J’avoue aussi qu’à fréquenter les groupes de mamanges, je devient pas mal au courant de tout ce qui peut se passer de pire dans une grossesse.

Ne me dites pas « il n’y a pas de raison ». Il n’y en a jamais. On ne choisit pas, ça tombe sur nous sans prévenir. Il n’y en avait pas pour aucun de mes anges, c’est comme ça.

Aujourd’hui, nous avons conscience, plus que jamais, que la vie tient à un fil, même celle des touts petits bébés, et qu’elle peut basculer d’un coup.

Alors on espère de tout notre cœur que tout se passera bien, mais on en sait rien, on croise tout ce qu’on peut.

Contrairement aux dernières fois, je ne me suis même pas précipité pour avoir un rdv de suivi sage femme ou prendre rdv pour une écho de datation. Ne sachant par où commencer, j’ai envoyer un mail à la sage femme qui me fait les échos, parce que je ne sais pas par où commencer, avec qui et comment.
Elle m’a dit de l’appeler, elle me propose de me voir chaque mois (avec écho) pour me rassurer. On va voir pour que je sois rassurée et mon suivi 🙂

A suivre 😉

 

 

3

La peur

Avec M. Koala nous sommes officiellement en essais bébé, mais…

J’ai peur.

Je pense à mon ange, à ce qui s’est passé.

Peur de revivre la perte d’un bébé. C’est tellement dur, je crains tout.

J’ai peur de tout, avant même que ce bébé ne soit là.

J’apprendrai une grossesse, je ne pourrais me réjouir, non. En tout cas, pas avant d’être entièrement rassurée, et encore, à sa naissance peut être.

J’ai été touchée en plein cœur, marquée à vif…

On me dit qu’il n’y a pas de raison. Certes, mais il n’y en avait pas non plus pour mon ange.

D’autres me disent que je peux toujours patienter. Mais c’est pas le temps qui y changera quelque chose, on oublie jamais. De plus, nous avons besoin d’accueillir un bébé dans notre maison, nos bras.

J’appréhende cette grossesse. Cela ne sera jamais plus pareil. Moi qui était sereine pour les précédentes, positive. J’ai perdu mon insouciance, ma zenitude, terminé.
J’espère que je pourrais être bien entourée (ça encore je pense que oui, la sage femme était super), rassurée un max. J’appréhende chaque examen, chaque résultat, avant même que cela se présente. Je serai sûrement plus surveillée, je ferai peut être plus d’examens, parce que j’ai « un antécédent ».

Il y a quelques temps, j’ai rêvé que j’étais enceinte d’une petite fille, et que j’accouchait. Je regardais ce bébé, et le lien ne se faisait pas. Le sentiment que ce n’était pas « le bon bébé ».
Ben non forcément, je le sais que ça ne sera pas le même. Pourquoi ce rêve je ne sais pas. Je ne me pose même pas la question de si j’aimerai ce bébé, c’est évident, je l’aimerai peut être « trop » même je pense. Peut être même que j’aurai du mal à « le lâcher ». J’ai tellement ce manque de serrer mon bébé dans mes bras…

Bref, je suis terrorisée 😦 mais j’en ai aussi tellement envie…